>> 15 sept. 2013 : BIOMETH 10, encourager la micro-méthanisation agricole en Wallonie

Unité de biométhanisation de 10 kWé à la ferme Devos (Framont).

De nombreux éléments tendent à prouver que des unités de micro-biométhanisation (puissance < 10 kWe) pourraient trouver leur place au sein de nombreuses exploitations agricoles de Wallonie.

Le monde agricole marque un intérêt de plus en plus fort à l’égard des différents avantages que procure ce type d’installations tant au point de vue économique que technique. Des constructeurs développent et commercialisent en ce moment de tels systèmes. Ils n’ont pas encore percé le marché wallon mais manifestent clairement leur intérêt. Enfin, différentes analyses technico-économiques modélisant ce type d’installations valident dans de nombreux cas la viabilité économique de ces unités.
Cependant, la filière tarde à prendre son essor. Une meilleure connaissance des points exposés ci-dessous serait de nature à contribuer à son envol :

  1. Combien d’agriculteurs sont réellement intéressés par la mise en place d’un tel système ? Leur exploitation répond-elle aux exigences d’un tel système ?
  2. Quelles sont l’efficacité et la fiabilité des produits proposés actuellement sur le marché ?
  3. Quelles sont les conditions techniques nécessaires à la rentabilité de tels investissements ?

C’est pour apporter une réponse rapide et objective à ces trois questions que le programme BIOMETH 10 a été conçu.

BIOMETH 10 est un programme lancé pour encourager, soutenir et encadrer (monitoring à grande échelle) l’installation d’environ quarante unités de micro-biométhanisation au sein d’exploitations agricoles de Wallonie. Son principal objectif est d’obtenir, à court terme, un référentiel technico-économique de la micro-biométhanisation agricole de petite dimension.
Le programme devrait contribuer à répondre aux trois questions exposées ci-dessus.
Concrètement, il apportera les éléments de réponse suivants :

  • une estimation du nombre d’agriculteurs intéressés ;
  • une estimation du nombre d’exploitations répondant aux conditions techniques minimales pour l’installation d’une unité de micro-biométhanisation ;
  • de nombreuses réponses aux questions des agriculteurs (rentabilité, fiabilité, avantages, contraintes…) ;
  • une analyse technico-économique à grande échelle pour valider le concept d’unité de micro-biométhanisation ;
  • une perspective de marché stimulante pour les constructeurs ;
  • une meilleure identification des conditions optimales pour le développement futur de cette filière ;
  • un signal aux investisseurs du secteur agricole pour le développement des énergies issues de la biomasse.

BIOMETH 10 est un programme pilote. Il ne s’agit pas d’un programme de soutien général pour l’installation de petites unités de biométhanisation. Cela signifie que seules certaines exploitations agricoles seront sélectionnées et intégrées au programme. Elles seront représentatives du paysage agricole et toucheront un éventail de conditions technico-économiques déterminées. Elles auront une puissance électrique inférieure ou égale à 10 kW électriques.

Pour en savoir plus sur ce dispositif, télécharger le document (PDF-896 ko).

Ce formulaire est à renvoyer pour le 15 septembre 2013 (date de la poste faisant foi).