Projet COMBINE, valoriser l’herbe de bord de route comme substrat de méthanisation

Equipement de récolte de l'herbe, photo CG22 et Aile

Equipement de récolte de l’herbe, photo CG22 et Aile

AILE et le Conseil général des Côtes d’Armor sont partenaires du projet COMBINE (Converting Organic Matters from European urban and natural areas into storable bio-Energy), qui se déroule de janvier 2013 à juin 2015. Quatre régions européennes, dont la Bretagne, vont étudier comment valoriser l’herbe issue de l’entretien des bords de route et des espaces naturels protégés, en tant que substrat méthanisable ou combustible solide.

Chargement de l’herbe, photo CG22 et Aile

En France, les étapes de fauche, collecte, et transport de la biomasse des bords de route seront particulièrement étudiées en fonction de la saison, du type de voie, de la valorisation attendue…

Dans un premier temps, les produits seront valorisés dans des installations de méthanisation à la ferme, avant de pouvoir tester une technologie innovante imaginée par les partenaires européens lors d’un précédent programme, PROGRASS : le principe consiste à infuser l’herbe dans un bain d’eau chaude puis à la passer dans une presse à vis. Le jus obtenu concentre les composants gênants en combustion et certaine molécules organiques solubles. Ce liquide est ensuite envoyé dans un digesteur qui produit du biogaz permettant de sécher la pulpe issue de la presse. On obtient ainsi à la sortie un digestat liquide, riche en fertilisants, et un combustible solide, conditionné en granulés ou briquettes. Ce procédé permet de produire un combustible de bonne qualité énergétique et environnementale à partir d’une matière qui, simplement séchée et conditionnée, serait trop polluante et difficile d’utilisation en chaudière.

Sinon, le Conseil Général des Côtes d’Armor a mis en place la fauche exportatrice des bords de voies vertes du département, chantier piloté par AILE depuis 2011. Cette année, dans le cadre du programme COMBINE, la coupe réalisée en juin 2013 a permis d’envoyer plus de 650 m3 de produits pour valorisation dans 5 unités de méthanisation réparties à proximité des voies vertes.

Un suivi spécifique de l’évolution du potentiel méthanogène des fauches au stockage est actuellement réalisé.

Contact : www.aile.asso.fr