Le site de méthanisation des biodéchets de Passel dans l’Oise

Infos clés fiche de cas – Unité de méthanisation industrielle avec cogénération – Matières premières : 38.000 t de biodéchets et boues organiques par an – Deux moteurs de 716 kW chacun – Production électrique annuelle : 11 GWh – Production thermique : 12 GWh – Efficacité énergétique : 85% – Investissements : 8 millions € – Mise en service en 2009 – Fiche du Club Biogaz.

Fosse de réception des matières dans le bâtiment, photo Ferti-NRJ

Opérationnel depuis avril 2009, le site de Passel a l’autorisation de traiter 38.240 t/an de biodéchets. L’installation accepte majoritairement les déchets industriels (boues, graisses, refus de dégrillage, rebuts de fabrication), représentant 80% des entrants, le reste est constitué de boues de stations d’épuration. Le site est exploité par l’entreprise Ferti-NRJ et a été développé par Fertigaz et Krieg & Fischer Ingenieure GmbH.

Les déchets solides arrivent dans une fosse de réception, passant au travers d’une grille, la graisse étant stockée dans une cuve spéciale. Les déchets sont ensuite homogénéisés dans une cuve de mélange, avant de rentrer dans le digesteur. Le processus de méthanisation est mésophile.

Recyclage d'air du bâtiment, photo Ferti-NRJ

L’unité de méthanisation comprend : une cuve de réception pour les déchets solides, une cuve de mélange, une cuve à graisse, un digesteur avec un agitateur pendulaire central, un digesteur secondaire avec un toit stockage de biogaz double-membrane. La séparation de phases du digestat produit une fraction liquide utilisée comme eau de processus et une fraction solide qui est séchée, puis compostée. Le biogaz produit est valorisé dans deux cogénérateurs de 716 kW.

L’énergie électrique est revendue à EDF et l’énergie thermique produite est entièrement valorisée sur le site afin de maintenir la température des digesteurs, des bâtiments, des bureaux et le séchage du digestat. Le digestat issu de la méthanisation des déchets est séché et valorisé en agriculture sous forme de compost conforme à la norme NFU 44-095.

Le cogénérateur, photo Ferti-NRJ

Chiffres clés
Production de biogaz par tonne entrante 118 m3
Production annuelle de biogaz 4 500 000 m3
Production annuelle de compost 13 000 tonnes
Volume des digesteurs 2 x 3 000 m3
Puissance électrique 1,4 MW
Rendement électrique 40 %
Production électrique 10 950 MWh/an
Production de chaleur 12 300 MWh/an
Investissement global 8 M€

Financement

  • 10% de subventions
  • 57% par Fertigaz, la maison mère
  • 24% par la Caisse des Dépôts et Consignations et des entreprises locales (coopérative agricole, collectif d’agriculteurs, SICAE, industriel).

Visionner la vidéo de présentation de Fertigaz, réalisée en 2011

>> Télécharger la fiche projet du Club biogaz


Fertigaz pour figurer ici avec votre logo et vos coordonnées, c'est tout simple, contactez fbornschein+annuaire@bioenergie-promotion.fr