Biocore – France : projet de bioraffinerie pour biocarburants de 2ème génération

Guy RIBA, vice-président de l’INRA, Michael O’DONOHUE, directeur de recherche à l’INRA et coordinateur du projet BIOCORE, Bruno SCHMITZ et Philippe SCHILD, de la direction générale de la Recherche (Commission européenne) et Andreas REDL, directeur de la société Syral ont annoncé le 4 mars au Salon de l’agriculture le lancement du projet européen BIOCORE qui vise à transformer la biomasse en biocarburants de deuxième génération et en divers produits industriels.

Aujourd’hui, les menaces du changement climatique et de la dépendance excessive à l’égard du pétrole obligent l’Europe à diversifier ses ressources énergétiques et en carbone renouvelable. A ce titre, la biomasse est unique, car c’est la seule ressource naturelle qui peut répondre à la fois aux deux besoins, en fournissant la matière nécessaire à la production de biocarburants de 2ème  génération1 et aussi de molécules de synthèse, de polymères et de matériaux.

Le projet européen BIOCORE (BIOCOmmodity REfinery), coordonné par l’INRA, vise à concevoir et à analyser la faisabilité industrielle d’une bioraffinerie permettant de convertir les résidus agricoles et forestiers en biocarburants de 2ème génération, en molécules chimiques et en polymères plastiques biodégradables. BIOCORE couvrira ainsi une palette de polymères qui représentent plus de 70% du marché mondial de ces produits utilisés dans l’industrie textile, l’emballage, la construction, les peintures, etc.

BIOCORE rassemblera pendant 4 ans 23 partenaires européens et 1 partenaire indien : dix entreprises dont cinq PME, une ONG et 13 universités ou organismes de recherche publics spécialisés. Le projet, dont le budget total s’élève à 20,3 millions d’euros, recevra un financement de l’Union Européenne de 13,9 millions d’euros dans le cadre du 7ème Programme-cadre de Recherche et développement (PCRD).

1 Pour la fabrication de biocarburants de la deuxième génération, on utilise des sous-produits et déchets agricoles ou encore des plantes qui ne servent pas à l’alimentation humaine.

Contact :
Michael O’Donohue,  coordinateur du projet BIOCORE
Chef de département adjoint
« Caractérisation et élaboration des produits issus de l’agriculture » de l’INRA
Tel : +33 (0)5 61 55 94 28
michael.odonohue@insa-toulouse.fr
Centre INRA de Toulouse.