Construction d’un centre de recherche sur les énergies vertes à Bialystok en Pologne

  • Catégorie(s) : Actu

Construction d’un centre de recherche sur les énergies vertes à Bialystok en Pologne

91 millions de zlotys, soit l’équivalent de 23 millions d’euros, tel est le coût de la construction du Centre « INNO-EKO-TECH » de recherche sur les énergies renouvelables dont la première pierre a été posée le 27 Mars 2013 au sein du campus de l’Ecole Polytechnique de Bialystok. Le Centre, qui devrait être achevé au cours de l’été 2014, proposera des activités d’enseignement et de recherche dans le but de trouver des solutions innovantes permettant de réduire le coût des technologies de production d’électricité.

Le « Centre d’innovations didactiques et de recherches pour les sources d’énergies alternatives, les constructions éco-énergétiques et la protection de l’environnement », ou Centre INNO-EKO-TECH, sera construit au sein de la faculté de génie civil et environnemental de l’Ecole Polytechnique de Bialystok (Politechnika Bialostocka – PB). Le projet, d’un coût de 91 millions PLN, est financé à hauteur de 76 millions PLN (soit 80%) par des fonds européens et à 1.1 million PLN par la Polytechnique.

Un triple objectif
Selon Waldemar SZABLOWSKI, coordinateur du projet, la construction de ce Centre répond à trois objectifs. D’une part, renforcer la recherche fondamentale et appliquée dans le domaine des énergies propres. Le Centre intégrera 36 laboratoires de recherche de pointe dans ce domaine, qui nécessiteront le recrutement de 670 scientifiques. Le Centre sera également équipé de la dernière génération de panneaux solaires thermiques et photovoltaïques, d’éoliennes et d’une station météorologique.

D’autre part, le Centre vise à améliorer la qualité des enseignements prodigués grâce à l’utilisation des TIC (Technologies de l’Information et de la Communication), ce qui permettra aux étudiants d’acquérir rapidement de nouvelles méthodes de recherche en ingénierie.

Enfin, le Centre INNO-EKO-TECH a pour but de créer deux nouveaux domaines d’étude pour les étudiants de l’Ecole Polytechnique de Bialystok : les biotechnologies et les éco-énergies. Les cours seront organisés conjointement par la faculté de génie civil et environnemental, par la faculté de génie électrique et par la faculté de génie mécanique. L’Ecole espère ainsi augmenter le nombre d’étudiants intéressés dans ces domaines.

La ministre de la science et de l’enseignement supérieur, Barbara KUDRYCKA, a assuré que la Pologne continuera à investir de cette façon dans les énergies renouvelables, parce que « c’est l’avenir du secteur énergétique en Pologne et dans le monde ». Toujours selon la Ministre, l’Ecole Polytechnique de Bialystok aurait le potentiel scientifique pour avoir un effet significatif sur d’autres centres de recherche d’Europe de l’Est, notamment en Lituanie, en Biélorussie et en Ukraine. Les autorités espèrent que ce nouvel investissement permettra à la Polytechnique d’attirer les meilleurs chercheurs et les meilleur(e)s étudiant(e)s de ces pays.

Rappelons que la région de Suwalki, située au Nord-Ouest de la Pologne à une vingtaine de kilomètres des frontières Biélorusses et Lituaniennes, a un accès très réduit aux grands réseaux d’énergies. Elle a reçu des aides gouvernementales pour la construction de nombreux parcs éoliens et pour le développement d’autres énergies renouvelables.

Pour en savoir plus :