Sumitomo Forestry va construire une centrale électrique à bois de 50 MWé dans le nord du Japon

www.bulletins-electroniques.com

C’est dans le cadre de la nouvelle politique énergétique japonaise qu’un investissement considérable dans les bioénergies a été engagé, tant sur le plan de la recherche et développement que dans la mise en place d’infrastructures de production. Ainsi, la compagnie Sumitomo Forestry Co. a décidé d’investir entre 13 et 14 milliards de yens pour la construction d’une centrale d’une puissance crête de 50000kW, soit une puissance générée suffisante pour alimenter 50000 foyers.

Cette centrale utilisera le bois provenant des forêts entourant le site ainsi que dans une moindre mesure du charbon (jusqu’à 25%). La compagnie implantera la centrale sur l’île septentrionale d’Hokkaido, dans la localité de Monbetsu, où elle possède 15000 hectares de terres boisées. Cette localisation lui donnera accès à 200000 tonnes de sous-produits forestiers non valorisables. Enfin, si la production forestière locale ne suffit à alimenter la centrale, il est prévu que Sumitomo Forestry ait recours à des produits sylvicoles (sous-produits de la récolte d’huile de palme par exemple) provenant de l’extérieur du Japon (Indonésie ou Malaisie).

L’électricité ainsi produite sera vendue à l’opérateur régional Hokkaido Electric Power dans le cadre des règles de rachat d’électricité provenant de sources renouvelables promulguées par le METI (Système de Feed-in Tariff). Sumitomo Forestry espère ainsi récolter annuellement plusieurs milliards de yens.

Il est prévu que cette centrale soit opérationnelle à l’horizon 2016.

Origine : BE Japon numéro 649 (24/05/2013) – ADIT – www.bulletins-electroniques.com

>> Voir les autres articles relatifs aux bioénergies au Japon