Un brûleur à granulés de 1 MW pour remplacer le fioul

Infos clés fiche de casMaîtrise d’ouvrage privée – Réseau de chaleur de 1300 m avec 32 raccordements privés représentant 120 appartements – Chaleur vendue : 4000 MWh/an – Coût kWh : 0.102 € TTC – Combustible : granulé de bois  – Chaudière OSA de 1000 kW avec brûleur Termocabi – Investissements : 1 million € – Mise en route 2011 – Article paru dans le Bioénergie International n°25 de mai 2013.

Sur la commune de La Thuile, station touristique située à 1450 m d’altitude sur le chemin qui mène du col du Petit Saint Bernard au Val d’Aoste, depuis juillet 2011, un petit réseau de chaleur au bois alimente l’équivalent de 120 appartements répartis en 32 bâtiments. Compte tenu de l’activité touristique, le nombre de résidents sur la commune varie considérablement au cours de l’année, passant de 700 en basse saison à 12000 en hiver. La fourniture d’énergie thermique doit donc s’adapter à une très forte intermittence des besoins tout au long de l’année, qui compte 9 mois de chauffage et 3 mois de production pure d’eau chaude sanitaire. Pour répondre à cette nécessité de souplesse, et aux contraintes de l’altitude (implantation, accès, gel), c’est le granulé de bois qui a été choisi pour substituer le mazout moins écologique et surtout trop onéreux.

Détail du brûleur Termocabi de 1MW neuf, photo Frédéric Douard

Le brûleur Termocabi de 1MW à La Thuile, photo Frédéric Douard

La particularité du projet de La Thuile est qu’il est 100% privé et assuré par un chauffagiste local, la société SIIM Energie des frères Arnod, qui a investi 1 million€ dans la création du réseau de 1300 m (65% des investissements) et de la chaufferie (35%). Des contrats de 6 années ont été conclus avec les 32 clients. En Italie, le fioul domestique est à 1,4 € le litre, la rentabilité du granulé est donc forte et l’Etat aide les particuliers qui utilisent les énergies renouvelables. Pour la biomasse, l’Etat italien accorde ainsi 25 €/MW consommé sous forme de crédit d’impôt aux usagers du bois-énergie. A La Thuile par exemple, le chauffagiste, fournit l’énergie bois à 102 €/MWh et les usagers peuvent en plus récupérer jusque 25€/MWh, ce qui pour certain va ramener le prix de l’énergie entrée chaudière de 140 à 77 €/MWh !! La consommation des 32 clients est de 4000 MWh/an, qui sont assuré par 1000 tonnes de granulés, ce qui correspond à un rendement global annuel de 85% compte tenu des pertes en chaufferie et dans le réseau.

Côté équipements, le réseau est du tube acier Brugg, la chaudière une OSA de 1 MW, équipée d’un brûleur Termocabi de 1 MW également. Les brûleurs Termocabi, existent de 25 kW à 1 MW et permettent d’équiper des chaudières neuves ou des chaudières reconditionnées, ceci dans le but de limiter les investissements, ou comme ici de disposer d’une puissance peu disponible sur le marché en chaudières purement granulés. Les brûleurs Termocabi disposent d’une régulation en 5 plages de puissance de 50 à 1 00% de leur puissance nominale, et en deçà ils s’éteignent. Pour les fortes puissances comme à La Thuile, il est possible de baisser le minium technique à 350 kW. L’allumage, comme l’extinction, se font sur demande de la chaudière et sous contrôle d’une sonde photoélectrique qui détecte la flamme.

Ramoneurs pneumatiques, photo SIIM

Les brûleurs peuvent être équipés d’un système de dégrillage dans la partie gazéification, pour les granulés riches en minéraux. À La Thuile, il est équipé d’un second système de nettoyage à air comprimé pour les parties légères. Dans la chaudière, les cendres sont évacuées par vis sans fin vers un conteneur. Concernant les cendres volantes se déposant inévitablement dans les tubes de fumée, un système de ramonage pneumatique permet de maintenir un échange maximal et un rendement optimal. Un filtre cyclonique à la sortie de la chaudière complète le traitement des gaz. Le combustible est quant à lui transféré depuis deux cuves enterrées vers la chaudière par un convoyeur pneumatique via une trémie de dosage.

Messieurs Arnod de la SIIM à gauche et Béraud de Top Pellet, photo F. Douard

Contacts :

Frédéric Douard, en reportage à La Thuile

Termocabi est cité aussi dans ces articles :
  • Petites unités de production de granulés de bois à partir de bois brut
  • Le chauffage collectif à granulés de bois arrive en Wallonie
  • Tous les articles mentionnant Termocabi