La région de Fatick au Sénégal se dote d’une filière de fabrication de foyers améliorés

Le conseil régional de Fatick, région côtière au nord de la Gambie, a contribué à la mise en place d’une filière de production et de diffusion de foyers améliorés, des fourneaux servant à réduire les dégagements de fumée et, par conséquent, les maladies qui en découlent, a indiqué vendredi son vice-président Famara Sarr.

C’est à travers le Projet de développement des énergies renouvelables (PRODER) que le conseil régional a pu mettre en place cette filière, a précisé M. Sarr en marge de la signature d’un protocole d’accord avec le Programme alimentaire mondial (PAM). Les conseillers régionaux se sont engagés dans la vulgarisation des foyers améliorés, afin d’éradiquer les émissions de gaz carbonique, selon Famara Sarr.

Le protocole d’accord signé par le conseil régional et le PAM rentre dans le cadre de la troisième phase d’un projet de diffusion des foyers améliorés dans les cantines scolaires, selon les deux parties. En vertu de l’accord, 1.505 écoles élémentaires du Sénégal seront dotées de 3.010 foyers améliorés. Le partenariat avec le PAM dans la vulgarisation des foyers améliorés dans les écoles a permis de préserver les forêts des localités bénéficiaires, en réduisant l’utilisation du bois de chauffe, selon M. Sarr.

 »Avec l’aide du conseil régional, a-t-il expliqué, 12 artisans des trois départements de la région et deux groupements de potières produisant les […] des fourneaux ont été formés. Les artisans se sont par la suite constitués en GIE (groupement d’intérêt économique) régional des producteurs de foyers améliorés. En collaboration avec les groupements féminins et d’autres organisations communautaires de base et les institutions de microfinance, un réseau de diffusion des foyers améliorés a été mis en place », a-t-il annoncé.

Le réseau de production et de diffusion de foyers améliorés couvre  »plus de la moitié des collectivités locales de la région de Fatick », selon M. Sarr.

 »Les foyers améliorés fabriqués à Fatick sont connus jusqu’à Tambacounda, Saint-louis, Kolda et Touba et, mieux encore, en Gambie et Guinée-Bissau. Ils sont largement diffusés et très bien appréciés en raison de leur qualité », a-t-il affirmé.

Famara Sarr a salué  »la remarquable organisation » des acteurs de la filière qui, selon lui, ont permis la  »large diffusion » des foyers améliorés dans d’autres régions.  »Cette année, nous avons largement dépassé l’objectif de produire et diffuser deux mille foyers améliorés », a-t-il souligné, précisant que 3.388 unités ont été fabriquées.

AB/ESF – Un communiqué de l’agence de presse sénégalaise du 1 février 2013