Le Centre d’Innovation Climatique aide les entrepreneurs verts au Kenya

Le foyer Fawandu, photo whataboutafrica.net

GVEP est l’un des principaux membres du consortium récemment sélectionné par la Banque Mondiale pour mettre en place et diriger le Centre d’Innovation Climatique au Kenya, un incubateur de 10 millions de dollars pour les entreprises développant des technologies et des modèles économiques associés à l’adaptation au changement climatique et à l’atténuation de ses effets. 

Un nouveau centre d’affaires destiné aux entrepreneurs de technologie climatique a été lancé à Nairobi, le 26 septembre dernier, pour stimuler les technologies vertes à l’échelle locale en Afrique de l’Est.

Le Centre d’Innovation Climatique (CIC) est un établissement d’avant-garde qui offrira des financements et d’autres prestations à un réseau grandissant d’innovateurs et entrepreneurs en climat. C’est le premier centre en son genre et il est prévu qu’il offre toute une gamme de services, d’activités et de programmes visant à habiliter les entrepreneurs kenyans à délivrer des solutions innovantes en technologies climatiques.

Le lancement s’est déroulé au Kenya en la présence de représentants du gouvernement kenyan, d’acteurs du secteur privé et d’agences de développement.

Kenneth Ndua, fondateur de la start-up Fawandu, est un entrepreneur qui développe un produit conçu localement, il s’agit d’un four à haute efficacité qui cuit et stérilise simultanément l’eau en la faisant bouillir. « Je désire fournir de l’eau potable et des solutions de cuisine à 24 000 foyers, créer 550 emplois dont 400 seront exercés par des femmes. Le soutien du CIC me permettra de commercialiser et de déployer nos produits à l’échelle nationale, » a-t-il déclaré.

Le CIC est soutenu par infoDev, programme de la Banque mondiale, en partenariat avec les gouvernements danois (Danida) et britannique (UKAid). Le CIC repose sur un modèle innovant qui vise à stimuler des solutions d’adaptation au changement climatique développées et gérées localement. En plus de réduire les émissions de gaz à effet de serre et d’améliorer la résistance aux changements climatiques, il accroîtra les affaires dans des secteurs à forte croissance tels que les énergies renouvelables, l’agriculture, l’eau potable et l’efficacité énergétique.

« Le Centre d’Innovation Climatique contribuera à accompagner la transformation du Kenya en un pays à revenu intermédiaire, ce qui s’inscrit dans la stratégie Vision 2030 du gouvernement, » a déclaré Alex Alusa, Conseiller en changements climatiques pour le cabinet du Premier Ministre. « Cela permettra aux petites et moyennes entreprises du Kenya et de la région de parvenir à un avancement fondamental en matière technologique et à catalyser les technologies innovantes. »

Le projet du CIC du Kenya a été développé en étroite collaboration avec des partenaires kenyans afin de garantir sa pertinence à l’échelle locale et sa viabilité à long terme. Il est hébergé dans les locaux de laStrathmore Business School, en collaboration avec le Global Village Energy Partnership (GVEP) International, PriceWaterHouseCoopers (PwC) et l’Institut de Dévelopement et de Recherche Industriel Kenyan (KIRDI).

Le centre aidera le Kenya à atteindre un mélange de résultats économiques, environnementaux et sociaux dont : la création d’emplois et d’entreprises, une réduction des émissions de CO2, une meilleure résistance aux changements climatiques, un accès à une énergie et à une eau propres ainsi qu’à une aptitude renforcée en matière de technologie et d’innovation.

Le CIC du Kenya fait partie du Programme de Technologie Climatique (Climate Technology Program en anglais) d’infoDev qui va établir des CIC dans six autres pays en développement et offrir l’infrastructure mondiale pour les soutenir et les mettre en liaison. Le CIC du Kenya sera financé par une contribution de 15 millions de dollars sur une durée de cinq ans.

infoDev est un programme mondial du groupe Banque mondiale dédié à l’entrepreneuriat dans les secteurs de l’innovation et des technologies.

Pour plus d’informations : www.worldbank.org/ke et www.infodev.org/climate

Un article du GEPV, Mayda Bakri  le 5 décembre 2012

GVEP (Global Village Energy Partnership) travaille avec les entreprises des pays en développement pour augmenter l’accès à l’énergie moderne et améliorer la qualité de vie de milliers de personnes. A ce jour, presque un million de personnes ont bénéficié de ses programmes.