Feu vert de Bruxelles pour la bioraffinerie UPM de Strasbourg

La bioraffinerie de Strabourg produira du biodiesel à partir de bois, photo Frédéric Douard

La Commission européenne vient d’attribuer une subvention de 170 millions € à UPM pour son projet de bioraffinerie de deuxième génération à base de bois à Strasbourg. Le papetier finlandais, qui pourrait associer Total au projet, ne se prononcera pas avant 12 à 18 mois sur l’investissement. 

Actuellement, l’activité Biocarburants d’UPM se concentre sur la construction en Finlande de la première bioraffinerie au monde produisant du biodiesel à base de bois. Cette unité construite sans fonds publics produira à partir de l’été 2014 du biodiesel à partir de tall oil brut, un résidu de la fabrication de pâte à papier.

Source : ValBioMag de janvier 2013

Voir aussi : Strasbourg accueillera-t’elle la seconde bioraffinerie UPM pour produire du biodiesel de bois ?