Projet Bionorm, encadrer la qualité des biocombustibles en Europe

L’augmentation rapide de l’utilisation des biocombustibles en UE a entraîné un besoin de normes spécifiques quant à la gestion de la qualité dans ce secteur. Une fois formulées, diffusées et mises en application, ces normes permettront au marché européen de la bioénergie de fonctionner à une efficacité optimale.

Le prix des combustibles fossiles fluctuant énormément, les biocombustibles attirent une attention de plus en plus grande et pourraient répondre à la demande de plus d’un quart de la demande du monde entier en terme de transport d’énergie d’ici 2050. Le projet Bionorm financé par l’UE, et qui s’est terminé en 2010, visait à créer un processus de normalisation européenne et un système d’assurance qualité pour les biocombustibles solides. Le projet était basé sur l’échantillonnage et les essais pour mettre à jour les procédures actuelles et générer un biocombustible de haute qualité, améliorant ainsi la confiance des consommateurs dans le produit.

Le projet a testé les caractéristiques des biocombustibles tels que la teneur en humidité, la densité et les propriétés chimiques pour créer un système d’assurance qualité qui couvre toute la chaîne d’approvisionnement. Il a développé les meilleures pratiques et normes pour poursuivre le processus de standardisation et stimuler les marchés de la bioénergie en Europe, notamment les vendeurs, producteurs et consommateurs de biocombustibles. En outre, Bionorm souhaitait simplifier l’équipement de combustion et de gazéification nécessaire à la production de biocombustibles solides.

Le projet, qui était tourné vers l’avenir, a suggéré que davantage de recherche était nécessaire en termes de classification des carburants, d’échantillonnage et d’essais. Parmi les autres exigences futures figurent les méthodes d’essais, le perfectionnement de la législation concernée et la garantie d’un développement harmonieux de normes. Les progrès réalisés dans ce domaine seront particulièrement bénéfiques aux nouveaux États membres et pays associés de l’UE qui commencent à produire leurs propres biocombustibles, nécessitant ainsi de nouvelles normes et orientations.

De nombreux résultats et découvertes ont émergé de ce projet, et elles contribueront à l’évolution du processus de normalisation européen pour les biocombustibles solides. Il s’agit notamment de terminologie et de spécifications sur les biocombustibles, de méthodes idéales d’échantillonnage et d’essais, et de systèmes de gestion de la qualité propres à chaque société. Les résultats du projet aideront à encourager le marché des biocombustibles en Europe et contribueront à un environnement plus sain.

Coodination : Professeur Martin KALTSCHMITT
Centre de recherche allemand sur la biomasse (DBFZ) – LEIPZIG
Tel: +49-341-2434113martin.kaltschmitt@dbfz.de
>> Pour en savoir plus sur le projet Bionorm : www.bionorm2.eu (en anglais)
Contact francophone : Michael TEMMERMANN
Centre de recherches agronomiques wallon (CRA-W) – Gembloux
Tel: +32 81 627 157temmerman@cra.wallonie.be
www.cragx.fgov.be