Toulouse, des levures pour produire du biokérozène

Un article de Daniel Hourquebie dans La Dépêche du 26 octobre 2012

Maud Babau est «doctorante» au laboratoire d’Ingénierie des systèmes biologiques et des procédés (ISPB) à l’Institut national des sciences appliquées (INSA) de Toulouse.

Connue pour être à l’origine de la fabrication de pain ou de bière, la fermentation pourrait aussi permettre de produire des biocarburants.

« Nous essayons de leur faire consommer du sucre aux levures pour qu’elles fabriquent des graisses ou des huiles. Mon objectif est donc de trouver les conditions qui permettent à ces levures d’accumuler des graisses ou des huiles, qui pourront ensuite être récupérées et transformées en hydrocarbures. »

Pour en savoir plus voir l’article complet dans La Dépèche