Bois dechiqueté en Basse-Normandie, le choix d’un approvisionnement local

Depuis une vingtaine d’année, on dénombre 72 installations de chaufferies collectives sur la Basse-Normandie. En 2012, les chaudières de petites et moyennes puissances (< 500 KW) représente 11,5 % des chaudières installées pour une consommation de 1,3 % des tonnages en bois déchiqueté sur 85 000 T consommées annuellement.

 L’approvisionnement des chaufferies est réalisé à 88 % par du bois déchiqueté en provenance de plates formes bas-normandes, ce qui ne garantie pas que le bois soit originaire de la région. Il semble aujourd’hui difficile voire impossible, de connaître la provenance exacte de l’ensemble du bois déchiqueté consommé en Basse-Normandie.

A ce titre, deux structures garantissent du bois d’origine local à partir de la valorisation de haies. Il s’agit d’Haiecobois situé dans la Manche et de la SCIC B²E situé dans l’Orne. Ces deux structures contribuent à approvisionner à hauteur de 3 % les chaufferies de la région.

Afin de poursuivre leur développement, la cuma Ecovaloris (50) s’équipe d’une remorque souffleuse et la Scic B²E a un projet d’investissement de camion avec tapis convoyeurs. Ces deux systèmes permettront de livrer des chaufferies dont les silos sont difficiles d’accès.

Origine : Bois déchiqueté de l’Orne