Le bois de chauffage, un combustible qui se renouvelle

Le bois, une bioressource renouvelable, photo Frédéric Douard

Le chauffage au bois dispose d’avantages non négligeables. C’est une énergie renouvelable et abondante qui peut être disponible localement. Elle est neutre au regard de l’effet de serre : en brûlant, le bois émet le CO2 qu’il avait fixé lors de sa croissance.

La forêt, espace récréatif, protecteur des terrains fragiles, abri pour la faune, est aussi un lieu de production d’une matière première précieuse : le bois. Utilisé pour la construction, l’ameublement, la fabrication de papier, le bois est aussi une source d’énergie : chauffage collectif et domestique, chaufferies industrielles, etc. Cinquante deux millions de mètres cubes sont ainsi consommés chaque année.

Pour une maison individuelle sur deux en France, le bois est une source de chauffage, principale ou d’appoint. Bûches, plaquettes, granulés : sous diverses formes, le bois revient en force pour nous procurer la chaleur dont nous avons besoin grâce à une matière première renouvelable et des appareils de chauffage très performants de moins en moins polluants.

Il existe maintenant des appareils à alimentation automatique dont l’autonomie et la souplesse d’utilisation sont comparables à celles des chaudières à gaz ou à fioul. Comme chauffage central ou chauffage d’appoint, le chauffage au bois est peut-être la solution pour vous.

Extrait du guide Ademe 2012 sur le chauffage domestique au bois en France >> Découvrir et télécharger ce guide