La valorisation énergétique de la biomasse au Royaume-Uni

Les objectifs du Royaume-Uni visent à réduire ses émissions de CO2 par rapport à celles de 1990, en innovant et en accélérant le développement des énergies provenant de sources renouvelables telles que l’éolien, le solaire ou plus récemment la biomasse : 20 % d’ici à 2010, 30 % d’ici à 2020, et 60 % d’ici à 2050.

La stratégie britannique liée à cette dernière s’insère dans un contexte de réduction des émissions de CO2, comme le démontre la publication UK Biomass Strategy. Le Royaume-Uni mène donc une politique pro-active pour favoriser l’utilisation de la biomasse et accroître les quantités d’énergies pouvant en être exploitées. En sus de la stratégie nationale, les régions dévolues ont aussi dévoilé leurs propres politiques et plans d’actions qui sont alors adaptés aux contraintes locales. Les objectifs biomasse affichés sont d’étendre la production et l’utilisation de la biomasse, de faciliter le développement compétitif des marchés, de promouvoir l’innovation dans le secteur des technologies pauvres en carbone, de contribuer à la santé des écosystèmes et de se tourner progressivement vers une « bio-économie ». Ce dossier présente les techniques de valorisation actuelles de la biomasse au Royaume-Uni, la stratégie britannique spécifique qui s’y rapporte et les résultats de la recherche publique dans ce domaine.

>> Téléchargez ci-dessous le dossier spécial du numéro d’octobre 2007 des Actualités Scientifiques au Royaume-Uni.

Source : Ambassade de France au Royaume-Uni