80% d’énergies renouvelables, le nouveau scénario énergétique mondial du DLR pour 2050

http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/70222.htm

Le Centre allemand de recherche aérospatiale (DLR) a été mandaté par l’organisation non-gouvernementale Greenpeace pour réaliser la quatrième édition de sa feuille de route « Energy [R]evolution ». Paru le 5 juin 2012, ce document prévoit les étapes nécessaires pour un approvisionnement énergétique mondial durable : 80% d’énergies renouvelables en 2050 (94% pour l’électricité) et 60% d’émission de CO2 en moins.

L’analyse des systèmes énergétiques pour parvenir à ce résultat a été conduite par l’Institut des techniques thermodynamiques du DLR à Stuttgart (Bade-Wurtemberg) ainsi que par l’Institut de concepts automobiles du DLR, et les Universités de Munich (Bavière), d’Utrecht (Pays-Bas) et de Sydney (Australie).

Bénéficiant de données complémentaires par rapport à l’édition de 2010, notamment dans les domaines du transport et de l’efficacité énergétique, le scénario 2012 prévoit un abandon plus rapide des énergies fossiles et du nucléaire à l’échelle mondiale. Il est dans l’ambition de Greenpeace de montrer qu’une transition énergétique est réalisable avant d’avoir recours à des forages dans l’Arctique et sans gaz ni huiles de schiste.

Dans un contexte d’augmentation de la population mondiale, le scénario prévoit une augmentation des besoins mondiaux en énergie de 10% d’ici 2020. Pour la suite, le scénario distingue la croissance économique de la demande en énergie pour laquelle il prévoit une limitation au niveau de 2009. Toutes les composantes sont analysées : production renouvelable, réseaux, efficience, transport, émissions de CO2, financements, emploi…

>> Télécharger le rapport complet en anglais

BE Allemagne numéro 574 (6/06/2012) – Ambassade de France en Allemagne / ADIT – http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/70222.htm