Un Etat du pacifique sud va produire 100% de son électricité avec le soleil et l’huile de coco

Un article Green & Vert du 23 mai 2012

Tokelau, premier état insulaire indépendant énergétiquement ? photo © Sam Howzit

Dans le Pacifique Sud, les habitants du petit archipel de Tokelau s’apprêtent à subvenir entièrement à leurs besoins en électricité. Et cela, grâce à un système hybride utilisant énergie solaire et huile de coco. Cet archipel est l’une des régions au monde les plus dépendantes des importations de pétrole.

Soleil et huile de coco

Prévu pour être opérationnel dès septembre 2012, le système doit permettre d’alimenter en électricité les 1 400 habitants des trois atolls isolés. Cette installation pourrait produire un surplus, leur offrant une sécurité énergétique. Il devrait permettre d’économiser près d’un million de dollars néo-zélandais (700 000 euros) par an d’importations de combustible fossile.

Plus de 4 000 panneaux solaires et batteries seront installés sur les 10 km2 du territoire. Il deviendrait l’un des plus grands systèmes de production d’énergie solaire indépendant au monde. Des générateurs nourris à l’huile de coco prendront le relais des panneaux solaires lors des périodes nuageuses prolongées.

Une première pour un petit état insulaire

Tokelau devrait devenir le premier petit état insulaire en développement à utiliser 100% d’énergie renouvelable d’ici la fin 2012. Nileema Noble du Programme des Nations Unies pour le développement a apporté son soutien au projet. Pour elle, Tokelau fait preuve d’audace en faveur du développement durable et à l’encontre du discours sur la vulnérabilité des petits états insulaires. Tokelau montre sa capacité à agir et à dépasser les barrières de l’isolement.

Les états voisins des îles Cook, de Tuvalu et de Samoa visent à développer leur production d’électricité issue d’énergies renouvelables d’ici 2020.

Source: Green & Vert le 23 mai 2012