BRISK : Coopération de recherche pour les biocarburants et la biomasse

http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/70070.htm

Le projet européen BRISK – « Biofuel Research Infrastructure for Sharing Knowledge » (créé à l’automne 2011), financé par le 7ème programme cadre de la Commission Européenne, est coordonné par l’Ecole royale polytechnique de Stockholm (KTH). Il est dirigé par un consortium de 26 pays partenaires. Il bénéficie de 11 millions d’euros pour financer des projets de recherche visant à améliorer les techniques de production des biocarburants et de conversion de la biomasse thermique.

Le projet BRISK met un accent particulier sur la mobilité internationale, son principal objectif étant d’encourager et de faciliter la recherche coopérative dans les laboratoires partenaires. Les infrastructures disponibles et les différents domaines d’expertise ont été classés par thèmes tels que aérosols, combustion, piles à combustible, etc.

BRISK vise à apporter aux scientifiques les moyens de répondre à des questions fondamentales sur les différentes étapes de la conversion de la biomasse en carburant : la préparation des matières premières, les processus de réaction tels que la pyrolyse ou la gazéification, le traitement des produits résultant et le processus de catalyse.

Toute personne basée en Europe et répondant aux critères d’admissibilité suivants peut faire une demande de financement qui couvrira les frais de voyage et de séjour ainsi que les frais d’accès aux infrastructures :

  • Les chercheurs peuvent déposer un dossier de manière individuelle ou par équipe.
  • Les candidats individuels doivent être basés dans une organisation située au sein de l’espace européen de la Recherche. Dans le cas d’une demande par équipe, le responsable du projet et la majorité des membres de l’équipe doivent être basés dans une organisation située au sein de l’espace européen de la Recherche.
  • Les candidats doivent être diplômés de niveau bac+3 au minimum dans un domaine d’étude pertinent. L’infrastructure partenaire doit se situer dans un pays qui n’est pas celui du candidat.
  • La priorité est donnée aux candidats qui n’ont, en temps normal, pas accès à des infrastructures de recherche similaires dans leur pays.

Toutes les conditions d’admissibilité sont développées sur le site du projet BRISK : www.briskeu.com. Les dossiers sont à déposer auprès de l’Ecole royale polytechnique de Stockholm (KTH), à Andrew Martin : andrew.martin @ energy.kth.se

Origine : BE Suède numéro 30 (21/05/2012) – Ambassade de France en Suède / ADIT – http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/70070.htm