Une bactérie qui produit de l’éthanol à partir de grandes algues brunes

Grandes algues brunes, photo Frédéric Douard

Des scientifiques de l’université de Berkeley aux États-Unis (le « BAL », Bio Architecture Lab) ont mis au point une souche de la bactérie E. Coli capable de transformer les sucres présents dans les algues brunes en éthanol. Cette avancée technique ouvre la voie à la production de biocarburant alternatif aux bioéthanols terrestres actuels.

Jusqu’ici le bioéthanol produit par l’industrie provenait de la fermentation de sucres agricoles ou lignocellulosiques; la transformation des sucres de grandes algues en alcool ouvre une nouvelle voie que celles déjà explorées avec les micro-algues oléagineuses, et surtout une nouvelle voie énergétique pour les macro-algues jusqu’ici uniquement utilisées en alimentation ou en amendement.

Les chercheurs ont donc modifié le génome d’Escherichia Coli pour parvenir à digérer les sucres très particuliers présents dans les algues brunes dont les alginates.

Des rendements de production supérieurs à 15 m3  d’éthanol par hectare et par an sont escomptés mais il est pour l’instant prématuré de l’affirmer tant que des essais en grandeur nature aient pu le confirmer, dans des conditions techniques de culture qui restent à inventer !

Frédéric Douard, Bioénergie International

>> Lien vers l’article scientifique complet de la revue Science (en anglais).