Le biogaz dans le réseau de gaz naturel, une chance pour les territoires

Depuis 2011 en France, un cadre de soutien pour le biométhane a été mis en place par l’Etat. Les 4 premiers décrets d’injection de biogaz dans le réseau public de gaz naturel ont été publiés le 22 novembre 2011. Cela porte à 5 le nombre actuel de sites d’injection de biométhane en France avec celui de Lille.

Selon Catherine Foulonneau de GrDF « 10% de gaz vert dans les réseaux à l’horizon 2030, cela semble économiquement crédible ». Cela a, par ailleurs, un triple avantage : on évite de rejeter du méthane dans l’atmosphère en valorisant les déchets, on remplace le gaz naturel par du biométhane et les digestats sont également valorisables sous forme d’engrais. Mais pour les porteurs de projets, il faut avoir conscience qu’entre le moment où l’on a l’idée et celui où l’on ouvre les vannes, il faut minimum 4 ans ».

>> découvrez le principe sur l’animation vidéo réalisée par GrDF