Montdidier, une chaufferie bois en régie communale

La Régie d’énergie de la petite ville picarde de Montididier existe depuis 1925. En 2004 et 2005, elle a réalisé une étude de potentiel de maîtrise de l’énergie. En 2005 une pré-étude de faisabilité a conclu par un résultat positif du projet. En 2006, une étude confirme la validité technique et économique du projet de réseau de chaleur en optant pour la solution de l’implantation d’une chaufferie bois et l’utilisation en appoint – secours de la chaufferie gaz existante de l’hôpital.

En 2007, la Régie communale de Montdidier a engagé une procédure d’appel d’offres en dialogue compétitif qui a permis de retenir la société DALKIA dans le cadre de la conception réalisation du projet. En 2008, à la mi-janvier, avec le retour positif du permis de construire, les travaux ont débutés. La chaudière fût installée en Aout 2008, et mise en route à la mi-octobre 2008. Au travers d’un réseau de chaleur souterrain de 2 km, elle alimente par sa puissance de 1,5 MW, le collège, le lycée, un gymnase, une école primaire, et l’hôpital.

La chaudière bois de Montdidier, photo Jacky Sellier, installateur

La chaufferie bois possède également un autre attrait énergétique et économique, ses 98 m² de panneaux Photovoltaïque, avec un objectif de production annuel de 12 MWhé.

Cette réalisation entre dans le cadre de la convention « Montdidier Ville pilote en Maîtrise de l’Energie » signée entre la Régie, la Ville, l’ADEME, et le Conseil Régional.

Chiffres clés

  • Un stockage de bois déchiqueté de 240 m3, soit 4 jours d’autonomie par très grand froid
  • 2 km de réseau souterrain pour la desserte des clients
  • Une livraison tous les deux jours grâce à des camions de 90 m3
  • Une consommation d’environ 2200 tonnes de plaquettes par an provenant de la forêt de Compiègne
  • Une puissance de 1,6 MW
  • 44 tonnes de cendres produites par an
  • Un double système de filtration des fumées de façon à réduire au maximum la pollution (un filtre à multi-cyclone puis un filtre à manche)
  • 84 % des besoins couverts par la chaudière bois, l’appoint par la chaufferie gaz de l’hôpital
  • Un système de télésurveillance permettant un contrôle en temps réel
  • La vente de 7000 MWh de chaleur
  • Une économie moyenne de 15 % pour les clients par rapport à leur précédent mode de chauffage

>> Pour en savoir plus :

 

1 réponse
  1. 5 mars 2012

    […] Cette réalisation entre dans le cadre de la convention « Montdidier Ville pilote en Maîtrise de l’Energie » signée entre la Régie, la Ville, l’ADEME, et le Conseil Régional. Chiffres clés La chaufferie bois possède également un autre attrait énergétique et économique, ses 98 m² de panneaux Photovoltaïque, avec un objectif de production annuel de 12 MWhé. Un stockage de bois déchiqueté de 240 m 3 , soit 4 jours d’autonomie par très grand froid La chaudière bois de Montdidier, photo Jacky Sellier, installateur 2 km de réseau souterrain pour la desserte des clients Montdidier, une chaufferie bois en régie communale | MAGAZINE ET PORTAIL FRANCOPHONE DES BIOÉNERGI… […]