La carte et la liste 2012 des centrales de cogénération à biomasse solides

Article paru dans le magazine Bioénergie International n°17 de février 2012

Cette première édition de carte présente les installations, dans la Francophonie, de cogénération uniquement, c’est à dire avec forcément une valorisation de tout ou partie de la chaleur du procédé. Ont donc été exclues toutes les installations de production d’électricité pure. Les tableaux associés à la carte présentent les données suivantes : les coordonnées des sites, leurs puissances thermique et électrique, et leur consommation de biomasse.

Les procédés techniques intégrés dans cette liste concernent uniquement des installations de combustion, soit directe sur grille ou en lit fluidisé, soit via un processus de préparation par gazéification. Les vecteurs thermiques considérés ont été la vapeur ou l’huile thermique (ORC).

Par biomasse solide, nous avons considéré les biomasses classiques comme le bois et les  agrocombustibles bien sûr, mais aussi des matières souvent assimilées comme biomasses dans les statistiques, à savoir les ordures ménagères qui contiennent effectivement une part de biomasse. Les installations de cogénération par les biomasses liquides, ou molles comme les graisses, ou  difficilement combustibles, seront traitées dans deux autres cartes cette année 2012 :

  • la carte des installations de production et de valorisation de biogaz, dans le numéro 18 de mars 2012.
  • la carte des installations de production et de valorisation des biocarburants, dans le numéro 19 de mai 2012.

La carte présente 116 installations réparties entre la France, la Wallonie & Bruxelles, la Romandie,
le Québec, le Luxembourg et L’Ile Maurice. La gamme des puissances électriques recensées va de 240 kWé à 122 MWé. Les tonnages consommés par ces installations, et pour lesquels nous n’avons pas pu faire d’analyse pour cette première édition, se déclinent dans une fourchette de 500 à 500 000 tonnes par an…

…..pour lire la suite, consulter leMagazine Bioénergie International n°17 de février 2012.

1 réponse
  1. 7 février 2014

    […] La carte des centrales de cogénération à biomasse solide […]