Le biodiesel de pavot pourrait fournir tous les bus de Tasmanie

Un article Green & Vert du 17 janvier 2012

Le pavot est généralement associé aux drogues, légales ou non, mais en Tasmanie, on en fait un biocarburant qui devrait suffire à faire rouler tous les bus de l’état !

Champ de pavot en Tasmanie, photo © Marilyn Peddle

Depuis cinq ans, une entreprise familiale en Tasmanie cherche à recycler les déchets issus de la récolte de pavots. Après un an d’élaboration, une usine de biocarburant a vu le jour. Les créateurs de ce procédé estiment pouvoir produire 3 millions de litres par an, à partir d’huile de pavot, un des sous-produits de la récolte. Ce sont les seuls producteurs de biodiesel dans l’état de Tasmanie, et la technologie utilisée est l’une des plus avancées d’Australie.

Une production qui pourrait fournir tous les bus de Tasmanie

L’huile récupérée pour le biodiesel est traitée plusieurs fois avant le produit fini, ce qui assure une excellente qualité pour la fabrication du carburant. Pas de risque de manquer de matière première, la production de pavot est très importante en Tasmanie. Et avoir développé la technologie sur place, dans un état séparé du reste de l’Australie par la mer, a permis d’énormes économies de transport.

Si la production est à la hauteur des prévisions, c’est le système de transport en commun de toute la Tasmanie qui sera bientôt accro au pavot !

abc.net.au

Source : Green & Vert le 17 janvier 2012