Indice des prix du granulé de bois en France au 3ème trimestre 2011

L’écart de prix entre le granulé et les autres énergies n’a jamais été aussi favorable au granulé. Excepté au premier semestre 2008 où le prix du fioul domestique était historiquement haut, l’écart de prix entre le granulé de bois et les autres énergies n’a jamais été aussi significatif. Le granulé de bois reste une énergie économique et déconnectée des variations haussières des énergies fossiles.

Le prix du granulé est néanmoins en légère hausse après 5 années de stabilité pour plusieurs raisons simples. D’une part les producteurs ont dû répercuter l’augmentation du prix de la matière première car les produits connexes de scierie sont aujourd’hui mieux valorisés qu’auparavant. D’autre part, la filière se développe par des investissements qualitatifs dans la filière : outils de production, de livraison, ce qui engendre d’ailleurs une montée en gamme de la qualité du granulé et des conditions de livraison. Rattrapage, c’est le terme utilisé par la profession pour expliquer cette hausse constatée sur le prix du granulé de bois depuis septembre 2011.
Tous les trimestres Propellet France diffuse deux indices des prix du granulé sous forme de courbes d’évolution du prix des énergies exprimées en centimes d’euros par KWh pour chaque énergie. Pour réaliser ces indices, Propellet mène une enquête trimestrielle auprès de 17 fournisseurs de granulés certifiés français. Pour les autres énergies, Propellet utilise les prix fournis par la DGEMP via la base de données Pégase. L’indice « chauffage automatique » est basé sur le granulé vendu en vrac et l’indice « chauffage d’appoint » est établi pour du granulé vendu en sac.