Le biodiesel est-il condamné en Suisse romande ?

C’est en 1994, qu’un groupe d’agriculteurs de La Côte, sous l’impulsion de M. Pierre-Alain Tardy, décidait d’ouvrir l’agriculture locale à de nouveaux débouchés et de fonder Eco Energie Etoy. Il s’agissait, dans le contexte d’une libéralisation du secteur agricole, d’identifier de nouvelles opportunités. En complément, cette production indigène de biocarburant allait permettre de réguler le marché du colza suisse. Aujourd’hui, ce sont plus de 1 000 membres agriculteurs des cantons de Genève, Vaud, Fribourg et Neuchâtel qui participent activement à la dynamisation du secteur agricole.

Eco Energie Etoy produit, à l’échelle de la région, un carburant complémentaire respectueux de l’environnement, qui participe à la réduction des émissions de CO2. Au fil des ans, la coopérative a acquis un véritable savoir-faire et a ainsi pu étendre ses activités à la production d’un biodiesel conforme à la norme EN 14214. Par son expérience et la qualité de sa production, Eco Energie Etoy s’est fait une place de choix sur le marché des producteurs de biocarburants.

La philosophie de la coopérative définit clairement la priorité absolue des cultures vivrières sur les cultures énergétiques. C’est pour cette raison qu’elle est partenaire des huileries alimentaires suisses. Le respect de la terre et des règles agronomiques est également une valeur de base pour ses coopérateurs. Ces principes sont bien mis en valeur dans la culture du colza qui exclut toute monoculture. Malheureusement, son avenir pourrait devenir incertain. En effet, pour pouvoir survivre au-delà du 1er janvier 2012, la législation actuelle (Ordonnances fédérales) exige que nous satisfassions à un écobilan de la « charge environnementale globale ». Toutefois, après avoir réalisé plusieurs évaluations et calculs, il s’est avéré qu’aucune matière première issue de la production agricole ne pouvait satisfaire aux critères exigés….

…. pour lire la suite, consulter le Magazine Bioénergie International n°16- Novembre-Décembre 2011.