Guide très complet sur les silos autoconstruits à granulés

Le 22 août dernier, nous vous présentions les nouvelles recommandations suisses sur les silos préfabriqués à granulés. Nous vous présentons aujourd’hui une autre série de recommandations publiées également par la commission Propellets de Energie Bois Suisse sur les silos autoconstruits destinés à alimenter des installations automatiques de chauffage à granulés.

Ces recommandations, tout comme celles pour les silos préfabriqués, ont été rédigées grâce à une coopération entre de l’expérience de Propellets suisse et leurs homologues allemands de DEPV (syndicat allemand du bois et des granulés-énergie) et de DEPI (Institut allemand des granulés) qui ont mis à disposition le contenu de leur propre brochure consacrée au stockage des granulés. L‘Agence allemande des matières premières renouvelables et l‘Université de Göttingen avait également apporté leur soutien à la publication allemande.

L’auto-construction d’un silo de granulés doit être planifiée avec soin et réalisée dans les règles de l’art. Dans la mesure où l’entreposage concerne des poids considérables, il faut procéder avec le plus grand soin et avec le souci de la sécurité. Pour l’entreposage de granulés de bois, on utilise
généralement un local approprié dans la cave. Comme c’est déjà le cas avec les silos préfabriqués,
il est naturellement possible d’utiliser d’autres types de locaux, par ex. des garages ou des combles pour l’entreposage des granulés. La conversion d’une ancienne cuve de mazout en silo de granulés est possible dans certains cas exceptionnels, mais elle n’est pas en principe conseillée.

Dans le cadre de la planification de l’installation, il faut tester le caractère réglementaire de l’utilisation du local de stockage prévu et il faut garantir la possibilité d’opérations de remplissage et de prélèvement conformément aux règles de l’art. Le local de stockage doit être fermé pour éviter que les locaux voisins soient affectés pendant le soufflage et le fonctionnement. Il faut par conséquent étanchéifier soigneusement toutes les fentes et tous les raccordements. Il convient d’éviter le passage de conduites d’alimentation ou de bouches d’aération à travers le local de stockage. Sinon, il faut enclore de façon étanche à la poussière et protéger les conduites de passage. Si les parois sont humides, il faut éviter tout contact avec elles afin de garantir la circulation d’air et d’empêcher tout type de condensation d’eau susceptible d’affecter la qualité des granulés.

Lors de la construction du silo de granulés, il faut prendre en compte les conditions statiques aussi bien du sol que des parois environnantes de l’aire de stockage et, si la construction s’appuie sur les parois du bâtiment, il faut prendre en considération également les exigences statiques de ces parois. Dans certains cas, il est nécessaire de consulter un spécialiste de la statique ou un architecte. Les équipements de soufflage et de prélèvement doivent être mis à la terre dans les règles de l’art afin de combattre les charges électrostatiques.

Le guide propose tout une série de plans de principe pour la réalisation des silos

Le guide fournit des conseils très exhaustifs sur tous les aspects à considérer dans la plupart des cas de figure.

>> Télécharger le documents sur le site de Energie Bois Suisse

>> Voir aussi les silos préfabriqués

Frédéric Douard, Bioénergie International