Recommandations suisses sur les silos préfabriqués à granulés

La commission Propellets de Energie Bois Suisse a publié une recommandation fort détaillée pour la mise en œuvre des silos préfabriqués destinés à alimenter des installations automatiques de chauffage à granulés. Cette publication est le fruit conjugué de l’expérience de Propellets suisse et de celle de ses homologues allemands DEPV (syndicat allemand du bois et des granulés-énergie) et DEPI (Institut allemand des granulés) qui ont mis à disposition le contenu de leur propre brochure consacrée au stockage des granulés. L‘Agence allemande des matières premières renouvelables et l‘Université de Göttingen avait également apporté leur soutien à la publication allemande.

Le document aborde en 16 pages les points suivants :

  • les aspects de sécurité
  • La certification des combustibles
  • l’entreposage ds granulés
  • la situation et l’accessibilité du local de stockage
  • les opérations de remplissage
  • les équipements préfabriqués et leurs exigences
  • l’aspiration de l’air de livraison
  • l’aménagement du local de stockage
  • les exemples de réalisations
  • la mesure du niveau de remplissage

Retenons ici en priorité les consignes de sécurité

Toutes les sources d’énergie sont visées par des consignes de sécurité qui doivent être observées en matière de manipulation du combustible, de chauffage et de locaux de stockage. Cela s’applique également au chauffage utilisant des granulés.

>> La chaudière doit être arrêtée suffisamment tôt avant l’opération de remplissage des silos de granulés ou des conteneurs de stockage, de même qu’avant des travaux effectués sur ces éléments. Il convient en l’occurrence de respecter les durées prescrites par le fabricant de chaudière.
En règle générale, il faut arrêter la chaudière au moins une heure avant de procéder au remplissage.

>> En tant que lieux de conservation d’une source d’énergie, les locaux de stockage et les conteneurs de stockage pour granulés de bois ne sont pas destinés au séjour ni à l’accès des personnes, sauf pour effectuer des interventions.

>> Avant de pénétrer dans les locaux de stockage de granulés, il faut les ventiler suffisamment en ouvrant la ou les portes. Les silos préfabriqués en tissu n’exigent pas de ventilation supplémentaire dans la mesure où ils sont généralement réalisés en matériaux qui respirent et garantissent un échange d’air.

>> Dans les locaux de stockage fermés, l’utilisation de couvercles de ventilation spéciaux sur les tubulures de soufflage et d’aspiration est en outre conseillée. Ces couvercles assurent un échange d’air entre l’air extérieur et le local de stockage. Cela empêche efficacement les émissions et les problèmes d’odeur des granulés introduits. Ces couvercles sont conçus de sorte que l’humidité ne puisse pas pénétrer dans le silo. Il est possible de commander les couvercles auprès du fournisseur de chaudière. Il est conseillé de remplacer les couvercles fermés également dans les anciennes installations.

>> L’accès au local de stockage est interdit aux personnes non autorisées. Les enfants ne doivent pas utiliser l’aire de stockage des granulés comme terrain de jeux. Les pièces de transport mobiles, comme les vis sans fin par exemple, impliquent en principe un risque de blessure. L’accès aux
locaux de stockage de granulés est réservé uniquement aux activités liées directement au fonctionnement du chauffage (par exemple en cas de travaux de montage et de maintenance).

>> Normalement, les processus de combustion destinés à produire de la chaleur au moyen d’installations de chauffage ne font courir aucun risque. En cas de dysfonctionnements imprévus, des concentrations accrues de gaz de combustion dangereux dans l’air (du monoxyde de carbone par exemple) peuvent s’accumuler au voisinage des lieux de chauffage et de stockage dans des aires de stockage fermées et conduire à des concentrations très importantes et dangereuses sur de longues périodes. Même si en temps normal l’exploitant ne court aucun risque, de telles défaillances ne peuvent toutefois jamais être exclues.

En concertation avec l’Association de contrôle technique de Rhénanie, le DEPV a rédigé une liste de conseils de sécurité :

Affichette pour les lieux de stockage des granulés de moins de 10 tonnes

  • Installer ou réaménager au moins deux tubulures de raccordement (tubulures de remplissage et d’aspiration) avec des ouvertures de ventilation d’une surface d’ouverture libre de 20 cm2 chacune.
  • Avant de pénétrer dans le local de stockage, arrêter le chauffage aux granulés et l’équipement de transport, ouvrir la porte d’accès un quart d’heure avant. Mettre à la terre électriquement les tubulures de remplissage et d’aspiration au moyen de fils de cuivre d’au moins 4 mm2 au niveau du rail de potentiel local.
  • Porter un masque anti-poussière lors du nettoyage du local de stockage pour se protéger des
    poussières de granulés.
  • Enlever régulièrement les poussières de granulés sur les équipements de transport et les équipements électriques.
  • Effectuer un contrôle de niveau par le biais d’un regard fermé solidement (hublot).

>> Voir l’ensemble des recommandations pour les silos préfabriqués à granulés en téléchargeant le document sur le site de Energie Bois Suisse

Propellets Suisse a édité le même type de recommandation pour les silos à installer soi-même.

Frédéric Douard, Bioénergie International