Tiru produira de l’électricité à partir des déchets ménagers d’Exeter

La filiale valorisation et incinération d’EDF a annoncé le 13 juillet 2011 avoir remporté le marché de valorisation des déchets d’Exeter, située au sud-ouest de la Grande-Bretagne. Après Grimsby dans le North East Lincolnshire, il s’agira de la deuxième unité créée par TIRU sur le sol britannique.

C’est la société VIRIDOR, titulaire du contrat de gestion des déchets du Comté du Devon, qui a attribué à TIRU la construction et l’exploitation de cette unité de valorisation énergétique. Située au sud-ouest de la Grande-Bretagne, le Comté du Devon et ses 289 000 foyers génèrent chaque année environ 381 000 tonnes d’ordures ménagères.

Le Conseil du comté du Devon, dont Exeter est la capitale (124 000 habitants), mène depuis plusieurs années déjà une politique active de réduction des déchets produits par ses administrés. En complément de ses centres de transfert et de ses centres d’enfouissement, il a donc souhaité améliorer le traitement de ses déchets en ajoutant une unité de valorisation énergétique d’une capacité de 60 000 t/an. TIRU en assurera l’exploitation pendant 5 ans.

L’unité de combustion d’Exeter sera équipée d’un four oscillant, une spécialité de la TIRU qui affirme que « ce type de four est garant d’une grande qualité de combustion grâce à sa cellule oscillante légèrement inclinée et garnie de béton réfractaire ». Elle ajoute que le fort brassage des déchets garantie « une combustion à haute température (> 850°C), ce qui permet une diminution des rejets et un meilleur recyclage des métaux et des mâchefers ». Une fois en fonctionnement, l’installation produira chaque année 21 000 MWh d’électricité, soit l’équivalent de la consommation électrique de 11 000 foyers.

Il est peut-être à regretter que le projet se soit contenté de produire de l’électricité et n’ai pas prévu de valoriser également la chaleur résiduelle derrière la turbine, car à cette échelle d’installation relativement modeste elle représente en quantité d’énergie le double environ de la production électrique.

L’’unité de Grimsby dans le North East Lincolnshire produit quant à elle annuellement 18 300 MWh d’électricité, également sans cogénération, c’est à dire sans valorisation chauffage de la chaleur du procédé.

Frédéric Douard, Bioénergie International