Un français sur deux connait le chauffage aux granulés

C’est le résultat du sondage de population que Propellet France commande chaque année à l’institut CSA. L’objectif est de faire une évaluation quantitative de la notoriété du chauffage aux granulés auprès d’un échantillon de 1 000 personnes représentatif de la population française.

La notoriété du chauffage aux granulés est passé de 42,5% en 2009 à 50% en 2010, mais il existe des disparités très importantes entre les régions. Faible dans le Nord, forte en Rhône-Alpes, cette notoriété reste stable en Ile-de-France et dans le Sud-Est, alors qu’elle augmente dans tous les autres. C’est dans la région Est que les granulés sont le plus connus.

>> globalement c’est en province que les granulés sont le plus connus.

>> 74% des personnes ayant un chauffage au bois bûches connaissent le chauffage aux granulés, alors que seuls 47% des personnes ayant un chauffage gaz ou électrique en ont entendu parler.

Perception des granulés :

  • le principal frein à l’utilisation des granulés est le prix des chaudières et des poêles (entre 55 et 57% des interrogés).près de ¾ des personnes connaissant le chauffage aux granulés le perçoivent comme simple, confortable, fiable et écologique.
  • les personnes qui utilisent déjà le chauffage aux granulés, le perçoivent plus positivement que la moyenne.

>> Les efforts de communications pour faire connaitre le chauffage aux granulés sont à poursuivre afin de soutenir le développement de cette énergie renouvelable.