Bien concevoir un petit stockage de granulés en vrac

Conseils Propellet France – Fiche qualité n°1

Quelle surface au sol ? Quel volume ?

Les granulés peuvent être stockés jusqu’à 15 à 20 m de la chaudière, dans un silo de 2 à 8 m2 au sol, enterré ou installé dans un local. Le stockage de granulé peut être un silo textile “clés en main” ou une pièce de réserve sur mesure, maçonnée ou à ossature bois.
Dans les 2 cas, sa conception doit :

  • permettre une livraison de qualité (système de remplissage, optimisation du volume),
  • garantir un stockage pérenne (absence d’humidité, absence de matériel sensible à l’abrasion, solidité, sécurité, fonction de contrôle du niveau),
  • permettre la bonne alimentation de la chaudière.

Tout cela bien sûr dans un volume minimum !

Où placer le silo par rapport à la chaudière ?

Selon le volume et la surface de stockage nécessaires, les solutions sont multipl es :
1. Dans le bâtiment :

  • au dessus de la chaudière
  • au même niveau
  • en dessous

2. A l’extérieur et jusqu’à 15 à 20 m de la chaudière :

  • enterré
  • dans une dépendance ou un abri léger sur mesure

Si la chaudière est contiguë au stockage, son alimentation peut se faire par un système classique de vis sans fin. Si au contraire la chaudière est déportée d’au moins 3 mètres du stockage, son alimentation se fait par un système d’aspiration du granulé.

Stockage “clés en main” ou “sur mesure” ?

Le choix d’un silo “clés en main”, rapide à mettre en place (2 heures environ) et propre, est la solution à privilégier car la plus simple et la moins risquée. En textile, en métal, sur pieds ou
enterrés, ces silos peuvent stocker entre 450 kg et 12 tonnes de granulés. Cette solution apporte toutefois moins de souplesse d’implantation que la solution “sur mesure”.

Accessibilité pour la livraison

Prévoir que le camion de livraison puisse venir à moins de 20 mètres linéaires de la bouche de remplissa ge de votre silo. Au-delà de 20 mètres, le granulé sera endommagé lors du soufflage et la livraison peut même devenir strictement impossible : il faut vérifier au cas par cas l’accessibilité du silo auprès de l’ installateur ou du livreur.

Pas d’entretien

Effectivement, aucun entretien ou nettoyage du silo n’est nécessaire grâce à une bonne conception
de départ. Par contre, en cas de présence de coudes ou de plus de 20 mètres linéaires de tuyau de
livraison, il est fortement conseillé de procéder au nettoyage du fond du silo dès qu’il est nécessaire, car un surplus de poussière est engendré par ces obstacles lors de la livraison. En cas de souhait d’une solution “sur mesure”, il  faut créer une pièce de réserve maçonnée ou à ossature bois pour laquelle les règles élémentaires de conception qui  assurent une bonne alimentation
de votre chaudière sont données. Cette solution peut être réalisée par un professionnel ou par
l’usager en auto-construction. voir > fiche qualité n°2 : “règles de construction d’un silo à granulés”.

Profiter d’un moment où le niveau de granulé est bas pour contrôler visuellement l’état du fond du silo. Même si le silo ne nécessite pas d’entretien, ne pas oublier de contrôler régulièrement le niveau de combustible, ce qui est parfois réalisé trop tard !

Le bon dimensionnement

Cliquer sur l'image pour télécharger le pdf - Édition 2011

C’est l’installateur qui va dimensionner le silo. Chaque silo sera différent selon la configuration du bâtiment. Voici quelques règles :
Grâce à la densité du granulé, il est possible et conseillé de prévoir une autonomie d’un an. Idéalement, le volume de stockage doit couvrir les besoins annuels, ce qui permet un seul remplissage. Dans tous les cas, essayer de stocker au moins 3 tonnes, quantité minimale de livraison pour bénéficier du meilleur prix. Par exemple, un silo d’environ 4 m2 au sol par 2,5 mètres de hauteur sous plafond permet un an d’autonomie pour une maison bien isolée de 130 m2 qui consommait 2 000 litres de fioul.
Quelques équivalences utiles pour le dimensionnement :

  • 1 000 litres de fioul = 3 m3 de pellets
  • 1 tonne de propane = 3,7 m3 de pellets

Coefficient volume utile /volume total :

  • = 0,66 pour un silo à pans inclinés
  • = 0,9 pour un dessileur en fond de silo
Construction du silo, points essentiels à anticiper
  • Quel que soit le type de silo : silo textile ou construction tout matériaux, les parois en contact avec le granulé doivent être propres, sèches et résistantes à la poussée pendant le stockage et à la livraison (par exemple : parpaing de 20 cm pour un silo maçonné). Les sols doivent résister à la charge : 1 m 50 de hauteur de granulés pèse 1 tonne par m2.
  • Pour l’autoconstruction d’un silo “sur mesure”, retrouver les règles de construction détaillées dans la fiche qualité n°2.

>> Télécharger la fiche en pdf

Sources : Travaux et ressources internes des membres de Propellet – Fiche “Réussir la réalisation d’un silo de stockage de granulé” Ademe Franche-Comté / Conseil Général du Doubs – Ressources documentaires Ageden.

Fiche réali sée avec le soutien de la Région Rhône-Alpes et de l’ADEME.