Les Etats­-Unis imposent de nouvelles exigences à l’importation du bois de chauffage du Canada

Photo Canada Firewood

De nouvelles exigences à l’importation pour toutes les espèces de bois tendres pour le chauffage en provenance du Canada sont maintenant appliquées à tous les points d’entrée américains à la frontière canado-américaine. La non-conformité à ces nouvelles exigences pourrait entraîner le rejet des envois à la frontière.

Les nouvelles exigences du département de l’Agriculture des États­-Unis (USDA) envers les bois tendres visent à prévenir l’introduction aux États-­Unis de parasites forestiers envahissants, tels que le longicorne brun de l’épinette.

Voici les nouvelles exigences à l’importation pour le bois de chauffage :

  • Tout le bois de chauffage d’espèces de bois tendre (conifères) en provenance du Canada doit être traité à la chaleur de façon à atteindre une température interne de 56 °C pour une période de 30 minutes.
  • À l’heure actuelle, tout le bois de chauffage d’espèces de bois dur (ce qui exclut les conifères) en provenance du Canada est réglementé à l’entrée des États-­Unis. L’exigence relative au traitement à la chaleur du bois dur (ce qui exclut les conifères) a été modifiée. En effet, l’ancienne température interne de 71,1 °C exigée pendant 75 minutes a été réduite à 60 °C pour une période de 60 minutes.
  • Un document intitulé  » Heat Treatment Certificate Using a Kiln Facility « , en anglais seulement, préparé par l’établissement de traitement ou l’exportateur doit accompagner tous les envois commerciaux de bois de chauffage. Ce document est émis par l’établissement responsable du traitement à la chaleur. Un certificat phytosanitaire n’est pas requis. Tout chargement non commercial doit être accompagné d’un certificat de traitement à la chaleur ou d’une étiquette commerciale de traitement à la chaleur pouvant être liée à un certificat de traitement. Ce document se trouve dans le Canadian Border Agricultural Clearance Manual.
  • Une étiquette de traitement à la chaleur doit être apposée à l’emballage du bois de chauffage ou un document intitulé  » Heat Treatment Certificate Using a Kiln Facility « , en anglais seulement, produit par l’établissement de traitement ou l’exportateur, doit accompagner tous les envois non commerciaux de bois de chauffage.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur les exigences relatives à l’exportation de bois de chauffage aux États­-Unis : bureau local de l’ACIA.

Source : ACIA, 24 mai 2011