Mise à jour du gisement bois-énergie de la région Poitou-Charentes

Bûches de chêne, photo Frédéric Douard

L’Agence Régionale d’Evaluation environnement et  Climat de Poitou-Charentes communique la mise à jour de la ressource mobilisable en bois-énergie dans la région pour les porteurs de projets. Cette synthèse constitue une mise à jour des informations diffusées dans l’état des lieux des gisements régionaux de biomasse réalisé au 30 novembre 2009.

Les gisements de bois ont été définis dans le cadre de la Mission d’Observation de la Biomasse grâce à :

  • Un partenariat élargi (ADEME, Services de l’Etat, Conseil Régional, Conseils Généraux, chambres consulaires, CRPF, ONF, Futurobois, FRCUMA,CRER)
  • Un consensus sur les sources de données à utiliser, les unités à employer
  • La contribution degroupes de travail spécifiques
  • Une validation par le Comité Régional d’Observation de la Biomasse

Ils ont été caractérisés à partir :

  • Des données disponibles auprès des structures reconnues par les acteurs de terrain (IFN, DRAAF, Cemagref, CEREN, Futurobois, …)
  • Des résultats d’études disponibles au niveau national ou régional, voire local
  • Des conclusions des groupes de travail thématiques
  • Des dires d’experts consultés suite aux réunions des groupes

Les autres gisements de biomasse, notamment ceux d’origine agricole, seront également remis à jour dès la mise à disposition des données du Recensement Agricole pour l’année 2010.

La synthèse fait apparaitre une ressource 115% supérieure au volume déjà utilisé en bois-énergie dans la région.

Volume de bois-énerge disponible en Poitou-Charentes, fin 2010

En détails :

  • Gisement régional annuellement mobilisable en forêt et haies : environ 1 886 000 m3
  • Gisement de Bois Industrie/Bois Energie (BIBE) déjà mobilisé : environ 1 695 000 m3
  • Gisement supplémentaire de BIBE mobilisable : environ 191 000 m3, soit 126 000 tonnes et un potentiel énergétique de l’ordre de 48 000 tep
  • Produits connexes de la transformation du bois : un gisement supplémentaire mobilisable de l’ordre de 140 000 tonnes, soit un potentiel énergétique d’environ 42 000 tep
  • Globalement, un potentiel énergétique des gisements supplémentaires de bois annuellement mobilisables de 90 000 tep au niveau régional (+ 9 000 tep issues des déchets de bois)

Télécharger : Synthèse des gisements régionaux de bois énergie au 31 décembre 2010

Source : ARECPC