Un quart de carburants verts en 2050 ?

Culture de colza en Champagne, photo Frédéric Douard

Les biocarburants pourraient représenter 27 % des besoins mondiaux en carburants du secteur du transport en 2050 contre 2 % aujourd’hui, sans compromettre pour autant la sécurité alimentaire de la planète, estime l’Agence internationale de l’énergie (Aie).

En passant de 55 millions de tonnes équivalent pétrole (Mtep) aujourd’hui à 750 Mtep en 2050, la production de biocarburants contribuerait à réduire de 2,1 milliards de tonnes les émissions de CO2 du secteur du transport, qu’il soit routier, aérien ou maritime, estime l’Aie. Cependant, « avec une population mondiale en croissance de plus de 30 % d’ici à 2050 », le problème de la concurrence entre les biocarburants et les besoins alimentaires pour l’utilisation des terres agricoles « doit être abordé avec précaution pour éviter tout impact négatif d’une expansion des biocarburants sur la sécurité alimentaire », souligne Bo Diczfalusy, directeur des politiques énergétiques durables à l’Aie, cité dans le communiqué…
… Lire la suite sur RTFlash