La gestion domestique des biodéchets en France

Biodéchets, photo Etienne FRANCK, ZETA

La gestion domestique des biodéchets (compostage, non ramassage des tontes de gazon, dépôt au fond du jardin, brûlage à l’air libre (non recommandé par l’ADEME) ou en cheminée/poêle, paillage, alimentation animale etc.) a fait l’objet, pour la première fois en France, en 2008, d’une enquête nationale couplée avec 39 enquêtes locales sur les sites des collectivités exemplaires du Plan National de Soutien au Compostage Domestique.

Les fréquences relatives des différentes pratiques pour les déchets de cuisine, les déchets de maison et les déchets verts, ont été évaluées et les flux en jeu au domicile des ménages ont également été approchés. Ils sont probablement équivalents à ceux valorisés par les collectivités dans des installations de compostage ou de méthanisation (un peu plus de 4 millions de tonnes).

Novembre 2009 – 21×29,7 – 88p.
Téléchargements gratuits):