L’Inde doit s’intéresser aux biocarburants de seconde génération

http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/66116.htm

La production durable de biocarburants et les technologies de production de biocarburants de seconde génération devraient permettre à l’Inde d’atteindre les objectifs de développement écologiques qu’elle s’est fixée. L’Inde, selon le rapport de l’IISc (Indian Institute of Science) doit minimiser les effets indésirables de la production de biocarburants et développer des synergies afin de favoriser la reconquête des terres agricoles dégradées, l’amélioration des conditions de vie en milieu rural et la promotion de l’indépendance énergétique.

Les biocarburants de première génération étaient produits à partir de récoltes de sucre de canne de céréales et de végétaux ; les biocarburants de seconde génération sont eux produits grâce à la biomasse, aux végétaux et aux déchets agricoles. L’Inde importe les trois quarts du pétrole qu’elle consomme soit environ 56 millions de mètres cubes en 2007. Selon l’IEA (International Energy Agency) d’ici à 2030, l’Inde sera le troisième plus gros importateur au monde avec une consommation estimée à 6millions de barils par jour.

En 2009, l’Inde a annoncé un plan national pour les biocarburants dont l’objectif est de remplacer 20% des énergies fossiles consommées par des biocarburants produits à partir de semences non comestibles. Il assure aussi la promotion de la production de biocarburants en favorisant par exemple les opérations de plantation de jatropha dans les zones inadaptées aux pratiques agricoles.

Origine : BE Inde numéro 46 (11/03/2011) – Ambassade de France en Inde / ADIT – http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/66116.htm