Nouveau-Brunswick, restes de boissons tranformés en éthanol

Kevin Shiell de l'Université du Nouveau Brunswick à Edmundston, photo Mark Rickard - Canadaeast News Service

Une unité pilote  de production d’éthanol a été installée à Grand Falls pour transformer les résidus de bière et de soda provenant de la brasserie Milco Industries. Cet équipement restera sur le site pendant environ 6 à 8 mois pour tester l’efficacité du processus et les coûts de production.

Ce projet est dirigé par le département technologique en recherches appliquées sur la bioénergie et les bioproduits de l’Université du Nouveau-Brunswick. Le département a été créé en 2004 et concentre ses recherches dans les biocarburants tels que l’éthanol et le biodiesel.

L’objectif du projet est de recycler les excédents de bières et de sodas de la brasserie qui sont habituellement envoyés à la décharge. La nouvelle usine permettra de récupérer ce capital perdu par Milco Industries. Selon les prévisions, l’usine pourrait produire 2000 m³ d’éthanol par année avec les boissons gazeuses et la bière, ce qui assurerait sa rentabilité. Avec ce projet, le département espère favoriser une industrie de l’éthanol à une échelle appropriée dans la région.

Dans le cas où le projet d’usine pilote s’avérait économiquement et techniquement performant, l’entreprise Milco Industries prévoit la création d’une usine de biocarburant du même type mais de plus grande envergure. Cela permettrait non seulement à cette dernière d’économiser sur l’enfouissement des déchets, mais aussi de faire des bénéfices sur la revente de l’éthanol produit.

Sources : News Brunswick Business Journal et www.mediaterre.org