Lien de bannissement

Cristal Union acquiert 20% du capital de GazoTech, nouvel acteur de la gazéification de la biomasse solide en France

Le groupe coopératif sucrier Crital Union, en veille sur les voies possibles de décarbonation, du champ au produit, vient d’annoncer avoir pris une participation d’environ 20% du capital de GazoTech, une entreprise nantaise créée par Maël Disa-Vingataramin en 2019, et spécialisée dans les procédés de gazéification de la biomasse solide résiduelle (déchets forestiers, déchets agricoles…).

La gazéification de la biomasse solide permet en effet de produire un gaz renouvelable de synthèse, ou syngaz, qui permet des applications énergétiques à laquelle la biomasse n’a pas accès sous sa forme solide, comme certains procédés de cuisson industrielle ou la combustion en moteurs. Parallèlement, le biochar, coproduit de certains procédés de gazéification, pourrait être utile à la santé de certains sols, selon des agronomes.

Par cette prise de participation, Cristal Union se donne accès à une nouvelle piste pour accélérer la décarbonation de ses activités et de celles de ses adhérents agriculteurs. Pour Maël Disa-Vingataramin, directeur Général de GazoTech, cette prise de participation de Cristal Union marque un tournant de la jeune entreprise.

Frédéric Douard

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *