2011 : une chaufferie bois pour l’Ecoquartier Hoche de Nanterre

A deux pas du centre-ville de Nanterre, en face des futures Terrasses 1 à 3, l’éco-quartier va accueillir sur quatre hectares 630 logements dont les premiers seront livrés en octobre 2011. Au total, près de 50 000 m² de logements vont ainsi être créés d’ici 2013. Ils bénéficieront du Label BBC.

Allant de la maison de ville à l’immeuble collectif, 40 % minimum d’entre eux seront des logements réservés à l’accession ou la location sociale. Ces programmes, de 2 à 8 étages, sont implantées le long de l’avenue Hoche et de l’avenue de la Commune-de-Paris.

Outre les objectifs écologiques présidant à la conception des immeubles de logements, l’écoquartier va se voir doter d’une chaufferie au bois de 1600 KW, assurant l’alimentation en chauffage et en eau chaude sanitaire de 873 logements (quartier Hoche et cité Komarov).

Cet équipement permettra de valoriser 1 500 à 2 000 tonnes par an de combustible bois. 520 tonnes équivalent pétrole seront ainsi économisées chaque année et les émissions de dioxyde de carbone seront réduites de 930 tonnes par an. Le taux des énergies renouvelables pourrait ainsi dépasser 80%, le complément étant assuré par le gaz.

La société Enerbiosa assure la conception, la construction, le financement et l’exploitation de la chaufferie et du réseau de distribution de chaleur. Elle est maître d’ouvrage de ce projet dans le cadre d’une délégation de 24 ans. La maîtrise d’œuvre est assurée par Christine et Dominique Carril et Berim.

La chaufferie, développant 5337 MWh utiles par an, sera livrée en 2011. Son coût est estimé à 3 millions d’euros hors taxes et elle bénéficie d’un financement d’Enerbiosa, de la Région Île-de-France et de l’Ademe.

Source : La Défense Seine Arche (EPADESA)