Compte.R. recherche des talents pour répondre à la forte demande en chaufferies biomasse

Article paru dans le Bioénergie International n°81 de novembre 2022

Le siège du Groupe Compte R. à Arlanc, photo Compte R.

Le groupe Compte.R. est leader parmi les constructeurs européens de chaudières industrielles et collectives à biomasse. En 2022, il a passé la barre des 3000 références dans le monde. En septembre 2021, Bioénergie International était allé au siège du Groupe dans le Puy-de-Dôme, pour rencontrer Edouard Marienbach, président directeur général et en charge d’une réorganisation de l’entreprise, plus moderne et qui utilise au mieux tous les outils actuels d’optimisation. En septembre 2022, Bioénergie International est retourné à Arlanc à l’invitation de l’association Chaleur Bois Qualité Plus qui y tenait son Assemblée Générale annuelle et qui était venue en même temps pour rencontrer le constructeur national.

Une partie de l’équipe du site d’assemblage de Dore-l’Eglise, photo Compte.R

Une nouvelle étape pour un Groupe créé il y a 135 ans !

Depuis ses origines où elle produisait des roues à aubes, déjà dans le secteur de l’énergie renouvelable, la société a toujours abordé les projets de A à Z, en intégrant le conseil du client, la conception, la fabrication, l’installation, la formation, la mise en service, le SAV et la rénovation d’équipements anciens. La devise de l’entreprise aurait pu être « Nous sommes présents à vos côtés, quel que soit le stade de votre projet ». Cette politique du sur-mesure et du « tout est possible » a porté ses fruits pendant plus d’un siècle dans un contexte de marché plutôt confidentiel qui nécessitait de faire tous les efforts possibles et imaginables pour s’adapter aux besoins et pour survivre.

Technicien de mise en service, photo Compte.R

Aujourd’hui, avec la forte montée en puissance des énergies renouvelables, et plus récemment avec les échéances de court terme dues à la politique climatique et à la guerre en Ukraine, une stratégie et une organisation plus cadrées et plus optimisées étaient nécessaires pour suivre une cadence de production qui va changer d’échelle.

Stock de pièces détachées, photo Compte R

C’est dans cet objectif voulu par les actionnaires qu’Edouard Mariembach est arrivé à la tête du Groupe en 2019, pour réaliser un travail structurel de fond et placer l’entreprise dans une position plus sereine au regard des soubresauts du marché et de la concurrence internationale. Edouard Marienbach a engagé en parallèle plusieurs chantiers structurels comme la modernisation des processus de production, la digitalisation des services ou encore la décarbonation des activités du Groupe. Il a aussi renouvelé une grande partie du service de R&D et réorganisé la représentation commerciale.

Un vif regain d’intérêt du marché

Il y a encore à peine plus d’un an, et ce depuis juillet 2014, le marché tournait au ralenti pour les chaudières industrielles à bois, du fait des cours très bas des énergies fossiles. Ceci a obligé l’entreprise à se placer en position de résilience. Mais depuis le deuxième semestre 2021, la situation s’est totalement renversée et l’entreprise se retrouve brutalement face à un redémarrage violent du marché, et ceci dans un contexte de crise internationale due successivement à la pandémie de Covid, suivie d’une remontée des prix des énergies fossiles avec la reprise, et à la guerre en Ukraine depuis le mois de mars 2022. Cette situation a priori très positive pour son marché, mais inconfortable de par sa vitesse de changement, n’arrive pas pour la première fois dans l’histoire plus que centenaire du constructeur, mais le place néanmoins aujourd’hui dans une situation d’urgence.

Chaudière de la gamme compacte, photo Compte R.

Le vif regain d’intérêt du marché pour des systèmes de production d’énergie alimentés par des énergies renouvelables et moins sujettes à la spéculation et aux tensions internationales a fait exploser le carnet de commande de l’entreprise. Ajoutons à cela que la guerre en Ukraine fait peser des incertitudes pour la fourniture globale des composants dans les usines du Groupe, et plus particulièrement pour ses sites de production situés en Biélorussie et en Pologne, lourdement impactés par la situation de guerre qui désorganise leur production et qui peut à tout moment se bloquer.

Au bureau d’études, photo Compte.R

Face à la situation, il s’agit aujourd’hui pour le groupe de répondre aux nombreuses commandes signées et à venir, et cela dans les délais et sans perdre d’argent au vu de la situation des prix de l’énergie et des fournitures.

Mission recrutement de talents

L’une des premières préoccupations du groupe est donc aujourd’hui de faire face à la demande de manière efficace, et pour cela, il a besoin de trouver rapidement du personnel qualifié supplémentaire, et donc des talents. Car comme pour toutes les entreprises, la relance post-Covid a asséché le marché du travail, sauf que pour des entreprises comme Compte.R. installées en milieu très rural, la situation est plus compliquée que pour celles en zones densément peuplées et urbanisées.

Soudeur, une profession clé dans l’entreprise, photo Compte.R

L’équipe sur qui CompteR, photo Compte.R

Alors certes, un certain nombre de jeunes talents peut être attiré par la campagne magnifique du Livradois-Forez, avec ses montagnes, ses forêts, ses fromages et ses champignons, loin du bourdonnement incessant des villes, mais cela ne suffit pas. Alors le groupe envisage des solutions comme des bureaux déportés qui pourraient convenir pour des cadres, une solution qui ne convient cependant pas pour les techniciens qualifiés qui doivent travailler sur place. De multiples solutions et aménagements sont donc étudiés, et le mot d’ordre chez Compte.R. est donc d’attirer les talents au plus vite. Les ressources humaines sont nécessaires pour mettre la flottille Compte.R. en ordre de marche pour les années à venir, et notamment dans ses deux usines situées en Auvergne et dont le niveau de production devrait être historique !

Bienvenue donc aux talents chez Compte.R., y compris avec de nouvelles idées d’organisation du travail, pour des activités se plaçant au cœur même de la transition énergétique et écologique !

Frédéric Douard, en reportage à Arlanc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations de contact de Compte.R

Compte.R est cité aussi dans ces articles :
  • L’association Chaleur Bois Qualité Plus tenait son assemblée générale 2022 à Arlanc
  • Sur l’Aubrac, une chaudière bois valorise les sous-produits des Ets Gaillard-Rondino
  • La chaufferie biomasse de 5 MW du réseau de chaleur de Sarrebourg inaugurée
  • Chauffage renouvelable avec les chaufferies bois du réseau de chaleur de Saint-Étienne
  • La chaudière bois de l’hôpital d’Alès, l’une des 3000 références du constructeur Compte.R
  • Rencontre avec Edouard Marienbach, président de Compte.R, premier chaudiériste biomasse de France
  • La forêt, source d’énergie pour les deux réseaux de chaleur d’Eygurande en Corrèze
  • Articles et reportages sur les chaudières à biomasse Compte R.
  • Retour d’expérience sur la chaufferie bois & paille de Rosières-près-Troyes
  • Compte R. équipe la nouvelle chaufferie biomasse des Aubiers‐Le Lac à Bordeaux
  • Tous les articles mentionnant Compte.R