Le procédé VaBHyoGaz transforme le biogaz en hydrogène renouvelable

Le pilote VaBHyoGaz à la STEP d’Hyères, photo SEVEN

SEVEN, start-up fondée en 2017 à Montpellier pour promouvoir la production & la distribution de carburants verts en circuit-court, aujourd’hui constructeur et exploitant de stations « vertes multi-énergies » pour le transport routier et maritime, annonce l’industrialisation prochaine de son prototype VaBHyoGaz, procédé de production de BioH2 à partir du biogaz. Expérimenté par Veolia, il alimente déjà des véhicules utilitaires à hydrogène de la métropole toulonnaise à partir du biogaz issu des boues d’épuration issues des eaux usées. Pour SEVEN, cette solution d’économie circulaire fait partie d’un mix énergétique local à déployer partout en France.

La Station d’épuration des eaux usées d’Hyères à l’Almanarre produit déjà de l’hydrogène vert avec le démonstrateur VaBHyoGaz de SEVEN en phase expérimentale chez Veolia pour une période de six mois. La station s’est associée à la Métropole Toulon Provence Méditerranée pour tester ce procédé de production d’hydrogène vert à partir de boues d’épuration issues des eaux usées d’Hyères et de Carqueiranne. Le pilote délivre 10 kg d’hydrogène par jour, pur à 99,99%, de quoi permettre à un véhicule léger de parcourir environ 1000 km. Plusieurs projets sont actuellement développés pour alimenter des flottes de véhicules de transport de marchandises ou de personnes, ainsi que des navettes maritimes 100% hydrogène.

Le procédé VaBHyoGaz

Il repose sur la méthode du vaporeformage (ou reformage à la vapeur) de biogaz. Il permet de produire un bioH2 écologique à partir de déchets organiques (ordures ménagères, déchets agricoles…) ou de CIVE (Cultures Intermédiaires à Vocation Énergétique). Moins coûteux que l’électrolyse et plus écologique que le vaporeformage d’hydrocarbures, ce procédé présente l’avantage de mettre en valeur les ressources locales pour les réutiliser en circuit court. Solution pour des transports plus durables, l’hydrogène vert ainsi produit a de nombreux autres atouts : recharge aussi rapide qu’avec de l’essence ou du gasoil, autonomies équivalentes, confort optimal (moins de bruit, moins de vibrations). Enfin, rappelons qu’un moteur à hydrogène ne rejette que de la vapeur d’eau et n’émet donc pas de CO2.

«  L’hydrogène, qui apparait comme une solution d’avenir pour décarboner le transport, est aussi pointé du doigt pour son impact environnemental lorsqu’il est issu de ressources fossiles. Parce que sa production est issue des hydrocarbures et que son transport aggrave le bilan carbone  » explique Jean-Michel Richeton, PDG du groupe SEVEN. Notre chef de projet Cyrille Ridart avait travaillé sur ce pilote dès 2006 en partenariat avec les Mines Albi et le syndicat de valorisation des déchets ménagers du Tarn TRIFYL. Le pilote VaBHyoGaz transformait alors le biogaz de la décharge de Labessière-Candeil en biohydrogène.  »

VaBHyoGaz, une nouvelle voie de valorisation du biogaz

SEVEN souhaite intégrer le procédé VaBHyoGaz dans ses stations multi-énergies et les implanter au sein de chaque région en France pour encourager un mix énergétique local et favoriser le verdissement durable de la mobilité. Les stations SEVEN permettront ainsi de ravitailler les véhicules en biohydrogène, en plus du biogaz et de l’électricité.

«  L’industrialisation et la modularité de la gamme des produits VaBHyoGaz – de 100 à plusieurs milliers de kg d’hydrogène par jour – permettent de répondre dès à présent aux besoins émergents de la mobilité hydrogène aux niveaux national et international tout en développant des unités de capacités adaptées aux besoins croissants de ces dix prochaines années  » ajoute Jean-Michel Richeton. « Les produits VaBHyoGaz constituent aussi une offre nouvelle sur le marché de l’hydrogène industriel. L’industrie est aujourd’hui consommatrice de plusieurs dizaines de milliers de tonnes d’hydrogène par an. Grâce à SEVEN, les industriels désireux de réduire les impacts liés à leur activité auront accès à une offre d’approvisionnement en hydrogène renouvelable à un prix vraiment compétitif.  »

SEVEN propose ainsi aux producteurs et aux exploitants un nouveau modèle de valorisation du biogaz.

En savoir plus sur le procédé VaBHyoGaz

Contact : contact@seven-france.net

Frédéric Douard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *