A Bréhan, son unité de méthanisation redonne le sourire à la famille Ropert

Article paru dans le Bioénergie International n°48 de mars-avril 2017

Les installations de méthanisation de la SCEA Ropert à Bréhan, photo Frédéric Douard

Les installations de méthanisation de la SCEA Ropert à Bréhan, photo Frédéric Douard

Paul et Georgette Ropert sont agriculteurs et éleveurs laitiers à Lintan dans la commune bretonne de Bréhan, non loin de Loudéac et de Pontivy. Dans le cadre d’une étable moderne, qu’ils ont construite en 2009 et qu’ils exploitent en GIE avec leurs deux enfants, Thomas et Vanessa, installés tous deux à leur compte juste à côté de la Scea, ils traient 250 vaches en commun. Ils exploitent également ensemble 430 ha de cultures qui se répartissent entre la production d’aliments pour le troupeau, les céréales et des légumes de plein champ, haricots verts, petits pois et épinards, pour l’usine d’Aucy de Locminé.

La nouvelle étable de la SCEA Ropert accueille 250 animaux, photo Frédéric Douard

La nouvelle étable de la SCEA Ropert accueille 250 animaux, photo Frédéric Douard

Remettre en question ses pratiques

Dès la fin des années 2000, comme beaucoup d’agriculteurs, Paul et Georgette ont dû anticiper et repenser son exploitation dans la perspective de la fin des quotas laitiers qui allait faire chuter le prix du lait, ce qui fut effectif dès 2015. La famille a tout d’abord exploré toutes les niches techniques pour faire baisser ses charges de production de lait, avec la construction de la nouvelle étable en particulier, puis s’est résout à l’idée que cela ne suffirait pas à maintenir l’équilibre économique de l’entreprise et qu’il fallait diversifier.

Adrien Haller de AHCS à gauche et Paul Ropert, photo Frédéric Douard

Adrien Haller de AHCS à gauche et Paul Ropert, photo Frédéric Douard

La bienvenue politique française de transition énergétique est passée par là et la Scea s’est rapidement orientée vers un projet de méthanisation, par cogénération, l’accès au réseau de gaz naturel n’étant pas possible pour envisager l’injection de biométhane.

Une configuration favorable à la méthanisation

La taille même de l’exploitation et l’investissement dans la nouvelle étable ont été des facteurs favorables pour envisager et dessiner un projet de méthanisation en voie liquide de taille respectable.

L'incorporateur PUMPE de l'Earl Ropert, photo Frédéric Douard

L’incorporateur PUMPE de la SCEA Ropert, photo Frédéric Douard

Pour ce projet, la Scea pouvait compter sans problème sur 16 000 tonnes par an d’intrants internes : 11 000 t de lisier bovin (dans lequel est incorporé en litière plus de 500 tonnes de paille broyée et de menue paille), 2 000 t de fumier et plus 3 000 t de cultures intercalaires, produites notamment après les légumes.

La préfosse d'hydrolyse des intrants, photo Frédéric Douard

La préfosse d’hydrolyse des intrants, photo Frédéric Douard

La Scea a fait appel à la société EVALOR pour dimensionner son projet avec une ration à 44 tonnes par jour. Le projet se définit ainsi avec une pré-fosse d’hydrolyse de 150 m³, un digesteur de 1 800 m³, un post-digesteur de 1 800 m³, une cuve de stockage de digestat de 4 800 m³.

Le moteur de cogénération 2G à l'Earl Ropert, photo Frédéric Douard

Le moteur de cogénération 2G à l’Earl Ropert, photo Frédéric Douard

La période de digestion est réduite à 21 jours seulement grâce à l’hydrolyse réalisée dans la pré-fosse chauffée à 41 °C, une opération qui accroît la production de biogaz de 11 à 18 %, par rapport à une même installation sans hydrolyse.

Le poste de pompage BÖRGER pour la méthanisation, photo Frédéric Douard

Le poste de pompage BÖRGER pour la méthanisation, photo Frédéric Douard

L’unité de cogénération a été mis en place par l’entreprise 2G, avec un moteur MAN délivrant 250 kWé, produisant 2 GWh d’électricité à l’année et à peine plus en thermique.

Le séparateur de phase BÖGER, photo Frédéric Douard

Le séparateur de phase BÖGER, photo Frédéric Douard

Le digestat est aujourd’hui épandu brut pour les ¾ de son volume. Sa valeur fertilisante est de 3,5 kg d’azote par tonne, 3 de phosphore et 4 de potassium. Le reste est passé au séparateur de phase BÖRGER pour amender les parcelles les plus éloignées. À ce stade du projet, ce retour au sol a permis aux trois exploitations de réduire leurs achats d’engrais chimiques de 25 %.

Le terminal d'analyse de biogaz Multitec® BioControl de chez SEWERIN, photo Frédéric Douard

Le terminal d’analyse de biogaz Multitec® BioControl de chez SEWERIN, photo Frédéric Douard

Pour la gestion de la phase liquide du digestat, la Scea dispose d’un bassin de 2 500 m³ qui recueille également les eaux de lavage de la traite. Il est équipé pour ramener le liquide vers la méthanisation lorsque c’est nécessaire.

Equipements de mesure ENDRESS + HAUSER à l'Earl Ropert, photo Frédéric Douard

Equipements de mesure ENDRESS + HAUSER à la SCEA Ropert, photo Frédéric Douard

Un très beau panel de solutions pour valoriser la chaleur

La partie relative au chauffage a été réalisée par l’entreprise AHCS basée à Saint-Nolff. Depuis l’unité de cogénération, Adrien Haller a ainsi mis en place avec son équipe, une chaufferie digne des plus belles installations collectives ! La chaufferie est secourue par une chaudière à biogaz BUDERUS en cas de défaillance du moteur.

AHCS a réalisé pour l'Earl Ropert une installation hydraulique digne d'une belle chaufferie collective, photo Frédéric Douard

AHCS a réalisé pour la SCEA Ropert une installation hydraulique digne d’une belle chaufferie collective, photo Frédéric Douard

Connectée à un ballon d’accumulation de 20 m³ et à plusieurs ballons d’eau chaude sanitaire, la chaufferie distribue la chaleur à travers cinq circuits de chauffage. Les équipements desservis sont les processus de digestion, l’habitation, un séchoir, la fromagerie, mais surtout le centre de convalescence, situé à 700 m de là. Ce cinquième réseau qui délivre entre 40 et 125 kW de chaleur selon la période de l’année, permet aujourd’hui de chauffer les 9 000 m² de bâtiments du centre, comprenant un EHPAD et une clinique qui compte 51 lits, avec à la clé de 15 à 20 % d’économie.

Le séchoir LES MERGERS de la SCEA Ropert fait 270 m2, photo Frédéric Douard

Le séchoir LES MERGERS de la SCEA Ropert fait 270 m2, photo Frédéric Douard

Pour valoriser la chaleur de cogénération en été, la Scea a investi dans un sécheur à plat de 15 × 18 m, équipé d’une batterie thermique de 530 kW. Cette capacité tient compte de l’arrivée du second moteur en avril 2017. Ce système de séchage est équipé de grilles de circulation d’air Les Mergers et d’un ventilateur fourni par AHCS pouvant pousser 70 000 m³/h dáir chaud à 800 Pa. Il est utilisé ici pour les besoins de l’exploitation, mais aussi en prestations, pour sécher du maïs-grain, de la luzerne en vrac et du bois-énergie.

Le séchoir LES MERGERS peut sécher des fourrages, des grains ou du bois-énergie, photo Frédéric Douard

Le séchoir LES MERGERS peut sécher des fourrages, des grains ou du bois-énergie, photo F. Douard

Naissance d’une fromagerie familiale qui redonne le sourire

La fromagerie de Vanessa Ropert a ramené le sourire dans l'exploitation familiale, photo Frédéric Douard

La fromagerie de Vanessa Ropert a ramené le sourire dans l’exploitation familiale, photo Frédéric Douard

La Bretagne n’était pas connue pour être une terre de fromages, mais cela n’a pas empêché Vanessa, de se lancer dans l’aventure et de créer en 2011, sa fromagerie et ses propres fromages, dont certains aux algues. Son activité est désormais lancée, elle salarie déjà plusieurs personnes, et transforme près de 200 000 litres de lait par an en fromage, de quoi redonner des perspectives de meilleure valorisation du lait à l’exploitation familiale en lui fournissant un accès direct au marché.

Pour le chauffage de son lait et pour le lavage de ses équipements, Vanessa utilise bien entendu la chaleur de la cogénération biogaz et participe ainsi à renforcer l’économie circulaire qui se met en place à la ferme de Lintan.

La SCEA Ropert aura à disposition de nombreux intrants extérieurs comme ici des déchets de blé noir derrière Adrien Haller, pour alimenter son nouveau digesteur, photo Frédéric Douard

La SCEA Ropert aura à disposition de nombreux intrants extérieurs comme ici des déchets de blé noir derrière Adrien Haller, pour alimenter son nouveau digesteur, photo Frédéric Douard

Et en cette année 2017, après 2,3 M€ d’investissements en 2015 pour la méthanisation, et maintenant que Thomas, qui s’est bien investi dans la conduite de la méthanisation, a aussi bien appréhendé les ressources fermentescibles dont il dispose, la Scea a engagé la construction d’un nouveau digesteur de 1 800 m³ et d’une nouvelle fosse d’hydrolyse de 530 m³.

Les installations de méthanisation de la SCEA Ropert à Bréhan, dans leur seconde phase de construction fin janvier 2017, photo Frédéric Douard

Les installations de méthanisation de la SCEA Ropert à Bréhan, dans leur seconde phase de construction fin janvier 2017, photo Frédéric Douard

La disponibilité en intrants extérieurs à l’exploitation, permet en effet aujourd’hui de passer à une ration de 58 tonnes par jour et à un second moteur de 360 kWé. Ces nouveaux investissements, loin de fragiliser l’entreprise, vont au contraire contribuer à raccourcir les durées d’amortissement de la première vague d’équipements qui seront mieux utilisés, et à recouvrer une bonne santé financière. La méthanisation et la fromagerie ont redonné un avenir prometteur à l’exploitation familiale et confortent les emplois de leurs huit salariés.(en plus de ceux des associés).

Régulateur de pression BIOGASKONTOR pour le ciel gazeux du digesteur, photo Frédéric Douard

Régulateur de pression BIOGASKONTOR pour le ciel gazeux du digesteur, photo Frédéric Douard

Contacts :

  • Scea Ropert : +33 297 28 91 57 – earl.ropert@wanadoo.fr – La fromagerie : www.lafermedelintan.fr
  • Méthanisation : evalor@evalor.fr – www.evalor.fr
  • Incorporateur Pumpe distribué par Alternative Energies Solutions en France – +33 952 74 60 91 – contact@alternative-energies.fr – www.alternative-energies.frwww.pumpegmbh.de/fr
  • Cogénération : +33 223 27 86 66 – info@2-g.fr – www.2-g.fr
  • Automatismes & informatique : www.imap-sa.fr
  • Contrôle et sécurité biogaz : Erwin Köberle – +49 7375 95038-0 – info@biogaskontor.de – www.biogaskontor.de
  • Pompes et séparateur de phase : +33 388 51 54 68 – info@borger.fr – www.boerger.com
  • Analyseur biogaz : +33 388 68 15 15 – sewerin@sewerin.fr – www.sewerin.fr
  • Équipements de mesure : +33 389 69 67 68 – info@fr.endress.com – www.fr.endress.com
  • Traitement H2S à l’oxyde de fer : www.ovive.fr
  • Chauffage : Adrien Haller – +33 297 26 46 30 – haller@ahcs.fr – www.ahcs.fr
  • Réseau et automatismes chaleur : Mat Elevage – 02 97 60 52 55 – l.rosnarho@matelevage.fr
  • Grilles de séchage: +33 237 45 04 81 – contact@lesmergers.fr – www.lesmergers.fr
  • Cuves béton : +33 296 72 72 72 – www.noree.fr

Frédéric Douard, en reportage à Bréhan


Contacter 2G
< !--Tag:biogaz-biomethane--> logo 2G Solutions

2G Énergie
9 rue Jean Mermoz, ZAC Maison Neuve 2
44980 Sainte Luce sur Loire
+33 2 23 27 86 66
@ www.2-g.fr info@2-g.fr


Contacter AHCS
logo AHCS

1 rue B. Franklin, P.A. de Kerboulard
F-56250 Saint Nolff
+33 297 26 46 30
@ www.ahcs.fr com@ahcs.fr

AHCS est cité aussi :

Contacter Biogaskontor
logo Biogaskontor Köberle

Sebastian-Sailer-Straße 42
DE-89611 Obermarchtal
+49 7375 950380
@ www.biogaskontor.de ek@biogaskontor.de

Biogaskontor est cité aussi :

Contacter Börger
logo Börger

F-67670 Wittersheim +33 388 51 54 68
@ www.borger.fr agri67@borger.fr

Börger est cité aussi :

Endress+Hauser pour afficher vos coordonnées ici, c'est tout simple, envoyez-les à fbornschein+annuaire@bioenergie-promotion.fr


Contacter Les-mergers
logo Les Mergers systemes de ventilation

7, Moirville
F-28200 Lutz-en-Dunois
+33 237 45 04 81
@ www.lesmergers.fr contact@lesmergers.fr

Les-mergers est cité aussi :

Ovive pour afficher vos coordonnées ici, c'est tout simple, envoyez-les à fbornschein+annuaire@bioenergie-promotion.fr


Contacter Pumpe
logo Konrad Pumpe GmbH

Schörmelweg 24
D-48324 Sendenhorst
Distributeur France :
Alternative Energies Solutions
20 impasse Langlade
F-31100 Toulouse
+33 952 74 60 91
@ www.pumpegmbh.de/fr contact@alternative-energies.fr

Pumpe est cité aussi :

Contacter Sewerin
logo Sewerin

17, rue Ampère
67720 HOERDT CEDEX
+33 3 88681515
@ www.sewerin.fr sewerin@sewerin.fr

Sewerin est cité aussi :

Frédéric DOUARD

Frédéric DOUARD : rédacteur en chef du magazine Bioénergie International, animateur du Portail francophone des bioénergies. Pour me contacter : fdouard arobase bioenergie-promotion.fr

Vous aimerez aussi...