Bill Gates veut faire de l’électricité et de l’eau potable avec les excréments

OmniprocessorDans le cadre de sa Fondation, Bill Gates, le fondateur de Microsoft, soutient le développement d’une technologie permettant d’améliorer l’assainissement dans les pays pauvres, mais aussi permettant d’y améliorer l’électrification. Sur son blog, Bill Gates rappelle qu’au moins 2 milliards de personnes ne disposent pas de toilettes convenablement gérées et que leurs déchets contaminent l’eau potable avec des conséquences sanitaires désastreuses. Les maladies engendrées tuent en effet quelques 700 000 enfants chaque année et empêchent encore beaucoup plus d’autres de se développer pleinement mentalement et physiquement.

Les toilettes occidentales ne sont bien entendu pas la bonne réponse au problème, car elles nécessitent des infrastructure importantes et beaucoup d’eau.  Bill Gates cite également des pratiques organisées dans certains pays pauvres pour éliminer les excréments, comme par exemple les sécher et les entreposer dans les déserts ou encore les brûler avec du gazole, des solutions ni écologiquement ni économiquement durables.

Le processus Omniprocessor a ainsi été conçu et construit par Janicki Bioenergy, une entreprise basée au nord de Seattle. Elle sèche les excréments, les brûle, produit de la vapeur qui est turbinée en électricité et récupère une eau purifiée. Elle fonctionne à une température proche de 1 000°C et génère des émissions compatibles avec les normes américaines.

L’électricité produite sert en partie au fonctionnement de l’unité mais est excédentaire et peut ainsi participer à l’électrification des alentours. Alimentée par les déjections de 100 000 individus, l’Omniprocessor peut produire jusque 250 kW d’électricité et 3500 litres d’eau potable par jour. Un pilote sera d’ailleurs expérimenté dès cette année à Dakar. L’objectif sera ensuite de rendre le processus suffisamment bon marché ou facile à construire pour que les pays en voie de développement puissent s’en emparer.

A l’occasion d’une visite du prototype en novembre 2014, Bill Gates est même allé jusqu’à boire l’eau produite par la machine en public, afin d’en démontrer l’efficacité. Voir la vidéo en anglais.

Contact : janickibioenergy.com

Frédéric Douard

1 réponse

  1. savoret dit :

    QUELLE INVENTION, j’ai fait la même chose en 1984/1985 avec la coopération de Pierre Vergeaud de Sarl Vergeaud du Cannet avec de la boue de la station de Cannes. Evaporation de l’eau Condensation, Récupération et Filtrage des Vapeurs que l’on appelait pas encore  » Osmose inverse » mais filtration hydraulique forcée sur filtres synthétiques micronisés et Granulation des Boues séchées par les refus de presse et pour stocker un combustible. Combustible qui brule bien, mais bonjour l’odeur…!!! Ce procédé avait été nommé « COMBEB & COMBEC ». Technique émanant de la granulation des sciures humides, car dès 1979 EERTI SA ma société granulait des sciures pour les scieries, les premières unités de granulation de bois…Ou sont les nouveautés que les Multinationales Françaises de l’eau et du déchets ont tuées, pour conserver leur monopole…!!! Je suis encore en service si vous avez besoin d’idées dans les cartons…Merci Bill…!!!