La petite méthanisation pour financer la mise aux normes des élevages

Installation de Bari, photo Bio4gas webBio4Gas Express est né du constat qu’aucune solution n’était offerte aux porteurs de projet désireux d’installer une unité de méthanisation à l’échelle de la ferme, en autonomie. La technologie Bio4Gas permet de développer un projet de méthanisation adaptable à l’échelle d’une seule exploitation agricole, fonctionnant uniquement avec un substrat en voie liquide (lisier) et modifiant le moins possible la conduite de l’exploitation.

Cet équipement est particulièrement intéressant pour les éleveurs car :

  • le montage du projet est facilement réalisable (coût d’investissement à partir de 250 000 € et contraintes administratives réduites par rapport à une installation collective classique),
  • la gestion au quotidien de la méthanisation est simplifiée car la phase liquide ne nécessite pas d’étape dans une trémie d’incorporation et le brassage du substrat se fait sans intervention mécanique.

Les contraintes de la mise aux normes des stockages d’effluents.

Le stockage des effluents doit être effectué en fosse ou fumière étanche. Plusieurs contraintes sont imposées par la législation agricole :

  • Les stockages doivent être dimensionnés pour éviter tout déversement dans le milieu naturel.
  • Il faut aussi pouvoir stocker les effluents pendant une durée minimale de 4 mois pour les Installations classées et de 45 jours en Règlement Sanitaire Départemental, en tenant compte des particularités climatiques et de la valorisation agronomique.
  • En zone vulnérable, la capacité de stockage doit être prévue pour couvrir les périodes où l’épandage est interdit.

Le temps de stockage varie donc de 2 à 8 mois selon le type de déjections et selon le type de sol sur lequel on épand.

Il existe deux types de calcul de capacité de stockage complémentaires :

  • le calcul de capacité de stockage réglementaire qui est défini, comme son nom l’indique, par la réglementation et qui fait varier le temps de stockage selon les cas
  • le calcul de capacité de stockage agronomique qui est le résultat de la confrontation entre le calendrier de production des déjections et des effluents (état des stocks) et le calendrier d’épandage. Ce calcul permet de justifier de la nécessité de disposer d’une durée de stockage plus importante que ne l’exige la capacité de stockage réglementaire afin de permettre une bonne valorisation agronomique des déjections.

En tout état de cause, le délai de mise aux normes de la capacité de stockage des effluents est fixé au 1er octobre 2016, et va imposer à un certain nombre d’exploitations la création d’une fosse d’ici la fin de l’année prochaine. 

Bio4Gas propose une solution économique et écologique à cette mise aux normes

L’installation d’une unité de méthanisation à l’échelle de l’exploitation peut en effet permettre d’autofinancer la mise aux normes. Si la nouvelle législation impose de pouvoir stocker davantage d’effluents, autant investir dans un projet de méthanisation autonome qui ne modifiera pas la conduite de l’élevage, mais qui ajoutera une étape de valorisation de lisier (sans modifier ses valeurs) avant son stockage. Ainsi, au lieu de « consommer » quelques dizaines de milliers d’euros, il suffit d’investir quelques centaines de milliers d’euros dans un projet subventionné qui diversifie l’exploitation et s’autofinance en 7 ou 8 ans.

La méthanisation est un procédé utilisé pour fabriquer du biogaz. Une fosse d’homogénéisation est créée en amont de l’unité de méthanisation pour d’incorporer tous les substrats et de les homogénéiser grâce à un mixeur. En sortie de préfosse, une pompe permet d’envoyer le substrat homogène vers le digesteur. La digestion s’effectue autour de 38°C et sans agitateur mécanique. Le brassage est assuré grâce à des mouvements de pression. Le cœur du système du digesteur est le Thermo Gas LiftÒ.

Le TGLÒ a trois usages :

  • Chauffer
  • Mixer et garantir une agitation continue pour favoriser la culture bactérienne
  • Désulfuriser

Le digestat issu de la dégradation de la matière organique sera stocké dans une fosse circulaire couverte.

Le biogaz quant à lui est stocké dans une double membrane, située au-dessus du digesteur et assurant plusieurs heures de stockage.  Ce ballon se gonfle au fur et à mesure que la pression augmente. Une fois le biogaz récupéré, il doit être utilisé. Bio4gas EXPRESS choisit de toujours valoriser le biogaz en cogénération, c’est-à-dire que l’on utilise le gaz pour produire :

  • de l’électricité, que l’on vend ensuite sur le réseau EDF, vous garantissant ainsi une nouvelle source de revenus
  • de la chaleur, que l’on peut utiliser gratuitement pour la ferme, les étables et toutes les dépendances, réduisant ainsi sensiblement ses dépenses énergétiques
Synoptique d'une installation Bio4Gas - Cliquer pour agrandir.

Synoptique d’une installation Bio4Gas – Cliquer pour agrandir.

Le temps de retour moyen de ce type d’unité de méthanisation est ainsi de 7 à 8 ans. Les chiffres issus des unités de méthanisation déjà installées par Bio4Gas dans l’Ain, à Courtes et à Domsure, ont même tendance à laisser penser que ce temps de retour brut sera inférieur à celui prévu. La production de biogaz est en effet optimale depuis l’installation de ces unités à petite échelle.

Contact : Olivier Rebaud – olivier.rebaud@bio4gas.fr – 06 07 63 85 88

Informations de contact de Green2Gas
logo Green2Gas

logo Bio4Gas Express
Green2Gas
Parc SWEN - 1 rue des Vergers Bât 6 Allée B FR-69760 LIMONEST

Siège social : 10, rue Curie
69006 Lyon
+33 472 85 90 59

@ Contactez-nous en ligne
Ou contactez-nous par email : olivier.rebaud@g2gas.com
Créée en 2011, notre société est née du constat qu’aucune solution n’était offerte aux porteurs de projets désireux d’installer une unité de méthanisation à l’échelle de la ferme, en autonomie. La technologie avec double cuve était adaptée à la toute petite méthanisation. Les années d’expérience et les retours sur nos premières unités en fonctionnement nous ont permis de développer une nouvelle technologie avec une fosse simple en béton pour les projets de cogénération les plus gros (puissance supérieure à 100 kWe) et les projets en injection. Green2Gas est née pour porter ce développement. La technologie Green2Gas permet aux porteurs de projet qui le souhaitent de développer un projet de méthanisation sur leur exploitation en modifiant le moins possible la conduite de celle-ci. L’expertise Green2Gas tient en la capacité à simplifier le développement du projet, l’intégration et l’exploitation de l’unité de méthanisation. Après une première installation en 2013 dans l’Ain chez un éleveur porcin, la société Green2Gas compte aujourd’hui une trentaine d’installations réalisées dans toute la France. En 2018, Green2Gas lance ses premiers projets d’injection de gaz directe dans le réseau.
Green2Gas est cité aussi dans ces articles :
  • Le constructeur d’unités de méthanisation Bio4Gas Express devient Green2Gas
  • Au Gaec de la Grand Vie, Bio4Gas monte en puissance de cogénération
  • Bio4Gas inaugure une unité de méthanisation à la taille de la ferme au GAEC des Trois Communes
  • 9 et 10 novembre 2018, portes ouvertes méthanisation au GAEC de Grumard dans la Loire
  • Le GAEC des Trois Communes inaugure la première unité de méthanisation agricole de Saône-et-Loire
  • Bio4gas, la petite méthanisation qui s’insert tout simplement dans l’exploitation agricole
  • Bio4gas, 4 unités de micro-méthanisation agricole autonome en service
  • Une seconde unité de méthanisation pour Bio4Gas dans l’Ain
  • La méthanisation, complément de revenu pour la ferme de la Richardière à Domsure
  • Tous les articles mentionnant Green2Gas