EnAlgae, un projet de développement des algocarburants en Europe du Nord-Ouest

http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/67789.htm

La biomasse à base d’algues a le potentiel de fournir de l’énergie durable, et de contribuer fortement à la réduction des émissions de CO2. A travers le nouveau projet européen « EnAlgae », 19 partenaires unissent leurs compétences pour favoriser le développement de la production de biomasse à base d’algues dans le nord-ouest de l’Europe. Le projet « EnAlgae » est une initiative stratégique du programme de coopération transnationale « Europe du Nord-Ouest Interreg IVB », financé en partie par le Fonds européen de développement régional.

Ce projet sera financé à hauteur de 14 millions d’euros pour une durée de quatre ans. La gestion de projet sera tenue par l’Université de Swansea au Pays de Galles. Les partenaires allemands pour ce projet seront l’Agence des matières premières renouvelables (FNR), l’Institut de technologie de Karlsruhe (KIT) et l’Établissement d’enseignement supérieur technique et scientifique de la Sarre.

L’objectif de « EnAlgae » est de réduire les émissions de CO2 et la dépendance aux énergies fossiles dans l’Europe du Nord-Ouest. Les algues peuvent convertir jusqu’à 5% de la lumière solaire en énergie chimique et absorber de grandes quantités de CO2 dans l’atmosphère. Puisque les algues peuvent être cultivées dans des bassins ou des réservoirs, leur production ne nécessite pas de terres arables et ne concurrence pas la production alimentaire. « Les algues possèdent donc du point de vue de la durabilité un énorme potentiel », comme le souligne Christine Rösch, chef de projet au KIT. Sous la direction du KIT, des experts vont mener des analyses sur la durabilité de différents procédés de production à base de micro- et macro-algues. Leur objectif sera de déterminer la chaîne de production la plus efficace et la plus avantageuse, autant d’un point de vue écologique qu’économique, et de définir quels seraient les emplacements les plus appropriés pour la culture d’algues. La conception d’installations de production durable d’algues sera également envisagée.

Les moyens mis en œuvre seront le développement accéléré de technologies durables pour la production de biomasse et pour la capture des gaz à effet de serre, depuis la phase pilote jusqu’aux applications commerciales. L’initiative « EnAlgae » permet aux régions du Nord-Ouest de l’Europe de devenir le centre de l’expertise de cette discipline et ainsi de développer tout un réseau pilote.

Le projet offre un environnement unique pour le développement durable de ce secteur et tentera d’influencer la politique européenne en matière de production de biomasse d’algues et d’énergie. A l’issue du projet, une influence notable sur les politiques nationales, régionales et locales est attendue.

Liste des partenaires

  • Swansea University (UK) (Lead Partner)
  • European Biomass Industry Association (BE)
  • Ghent University (BE)
  • Laborelec Ltd (GDF-SUEZ) (BE)
  • Provincial Development Agency, West Flanders (BE)
  • University College – West Flanders (BE)
  • Agency for Renewable Resources (DE)
  • HTW University of Applied Sciences (DE)
  • Karlsruhe Institute of Technology (DE)
  • Centre d’Etude et de Valorisation des Algues (FR)
  • National University of Irelane, Dublin, University College Dublin (IE)
  • National University of Ireland, Galway (IE)
  • Wageningen UR / ACRRES (NL)
  • Birmingham City University (UK)
  • InCrops Enterprise Hub (UK)
  • National Non-Food Crops Centre (UK)
  • Plymouth Marine Laboratory (UK)
  • Queens University Belfast (UK)
  • The Scottish Association for Marine Science (UK)

>> Plus d’informations sur le projet « EnAlgae » : www.enalgae.eu

Origine : BE Allemagne numéro 541 (28/09/2011) – Ambassade de France en Allemagne / ADIT – http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/67789.htm