Etude de cadrage d’une expérimentation de mobilisation de bois

François Forchez, producteur de plaquettes, photo PNR du Livradois Forez

Le Grenelle de l’Environnement et le Plan d’Action National en faveur des énergies renouvelables ont conclu à la nécessité d’accroître la récolte de bois à l’horizon 2020, afin de tenir l’engagement de la France en matière de développement d’ENR tout en contribuant à une relance de l’activité de la filière forêt-bois.

Le défi consiste donc à récolter davantage de bois, dans des zones peu ou pas exploitées en raison de contraintes techniques, économiques, ou par manque d’intérêt des propriétaires pour la gestion de leur patrimoine forestier.

Dans ce contexte, l’ADEME et le MAAPRAT ont souhaité lancer un projet exemplaire de mobilisation de la ressource forestière. Cette expérimentation consistera à réunir, sur un territoire, les conditions d’une mobilisation efficace dans le respect des exigences d’une gestion forestière durable. Les volumes supplémentaires mobilisés couvriront, en fonction de leur qualité, l’ensemble des usages du bois.

En juin 2010, FCBA a été chargé de réaliser l’étude de cadrage visant à proposer les modalités opérationnelles de cette expérimentation. Ce rapport en présente les principaux résultats :

  • Une matrice d’analyse du système « Offre – Mobilisation – Demande » utilisable pour le choix d’un territoire d’expérimentation en faveur d’une mobilisation de bois accrue ;
  • Une vision synthétique des atouts et limites envers la mobilisation des différentes initiatives d’animation en forêt (CFT, PDM, PAT…) ;
  • Une proposition de contenu d’expérimentation sur l’Auvergne, et plus précisément sur le Livradois-Forez.

Télécharger l’étude sur le site de l’ADEME